Home > Guide de voyage pour visiter Kochi !

Guide de voyage pour visiter Kochi !

Introduction

Kochi ou Cochin est la plus grande cité de Kerala. Elle renferme toute une mosaïque harmonieusede peuplement urbain et de patrimoine historique. En effet, dans cette ville avaient coexisté durant de longs siècleshindous, chrétiens, juifs et musulmans.
Située au bord de la mer d’Arabie, elle est la principale ville portuaire de la côte sud-ouest de l’Inde. Souvent considérée comme la reine de la mer d’Oman, Kochi (Cochin) fut sous le règne des Arabes, des Britanniques, des Hollandais et des Portugais. Et tous ces souverains ont laissé leurs empreintes qui se voient dans ce patchwork de styles, de cuisine, et d’architectures spectaculaires. Voici un guide de voyage pour visiter Kochi et toutes les informations importantes.

Demandez votre devis

Guide de voyage pour visiter Kochi

Depuis environ 600 ans, Kochi est ouverte au commerce et au tourisme. À l’est de la ville, les Ghats occidentaux immenses s’étalent et offrent un arrière-fond de verdure, offrant une large diversité biologique. Les filets de pêche géants, dans la région de Kochi Fort, montrent un spectacle unique que vous ne trouverez nulle part ailleurs en Inde. Mais cela ne se limite pas aux filets de pêche chinois, vous y verrez aussi, àKochi les maisons portugaises, les belles plages et les sanctuaires les plus majestueux.

Que voir à Kochi ?

Kochi ou Ernakulam, est une ville qui mérited’être visitée, si vous êtes pressé de voircemelting-pot fait d’histoire et de modernisation.
Kochi,cette cité qui s’étend sur un ensemble d’îles et de presqu’îles, a beaucoup à offrir : du filet chinois à la plage de Cherai Beach. C’est une ville où il serait agréable de jeter son ancre !
Ce qui est absolument à voir à Kochi, ce sont les filets de pêche chinois introduits en Inde au XIIe siècle par des commerçants chinois. C’est l’une des attractions touristiques de Kochi la plus photographiée, même si sur le plan pratique cette technique de pêche n’est pas très rentable.Cela consiste à plonger les filetsla nuit dans l’eau grâce à un astucieux système de contrepoids.
De plus, Kochi possède des lieux de cultetrès anciens et emblématiques comme l’église Saint-François. La synagogue de Pardesi, la basilique de Santa Cruz, le Veegaland, le Hill Palace et le temple SreePoornathrayeesa sont parmi les meilleurs endroits à voir à Kochi/Cochin.

Demandez votre devis

Kochi fort

Guide de voyage pour visiter Kochi : Quel climat  ?

Kochi a un climat de mousson tropicale. La température annuellereste approximativement entre 23 et 31 degrés Celsius. Kochi peut être visité à tout moment de l’année.

Comment joindre la ville de Kochi ?

L’aéroport le plus proche de Kochi est situé à Nedumbassery, à une distance de 38 km. Par ailleurs, Kochi possède trois gares ferroviaires, à savoir Ernakulam Junction, Ernakulam Town et Cochin Harbor Terminus. La ville est bien connectée aux différentes régions de l’Inde par une infrastructure routièretrès bien entretenue. De plus, à Cochin, une ville fortement urbanisée,vous n’aurez aucun problème de déplacement à l’intérieur de la ville qui est très bien desserviepar métro, bus, taxis, trains, ferry et tuk-tuk.

Que faire à Kochi ? Guide de voyage pour visiter Kochi continuer 

  • Le Palais hollandais de Mattancherry

Edifié par les Portugais en 1557, le palais fut rénové par les Hollandais en 1663. C’est l’un des édifices les plus populaires et les plus emblématiques qui mérite d’être visité à Kochi.

Le palais est conçu dans un manoir typique de style Kerala, Nalukettu (résidence des classes supérieures). L’architecture élégante et les magnifiques peintures murales du palais attirent d’innombrables amateurs d’histoire.

L’ensemble du palais composé de deux étages est décoré de plusieurs fresques murales mettant en scène des thèmes inspirés des épopées indiennes – Ramayana et Mahabharata –mais représentantaussiles images des dieux hindous, en particulier celle la divinité Guruvayurappanqui est une forme de Vishnu vénéré essentiellement dans le Kerala.

En outre, se trouvent d’autres peintures murales très captivantes représentant des scènes du poème épique Kumarasambhavam de Kalidasa.

À visiter également un petit temple dédié à la divinité PalayannurBhagwatisitué dans la cour centrale du palais et deux autres sanctuaires dédiés au Seigneur Krishna et Shiva. Vous verrez aussi des vêtements de cérémonie utilisés par la royauté, des turbans, des armes de l’époque, des pièces de monnaie, des timbres et des dessins qui vous donneront un aperçu du mode de vie des familles royales.

Le Mattancherry Palace à Kochi connu également sous le nom de Dutch Palace est ouvert tous les jours de la semaine de 10 h 00 à 17 h 00, excepté le vendredi. Situé à quelques kilomètres de la terre ferme, le palais est facilement accessible en taxi ou en voiture de location.

Demandez votre devis

Mattancherry Palace

  • La Synagogue juive

Située non loin de Mattancherry Palace, dans la ville juive, la synagogue de Kochi avec sessuspensions d’origine belge est une attraction très appréciée au Kerala. Edifiée en 1568 et agrandie en 1760, la synagogue juive recèle de nombreuses collections de gravures antiquestrès rares. Ce haut lieu de culte judaïque, l’un des plus anciens au monde,se distingue par son histoire captivante, son architecture et son charme qui séduit les visiteurs. Elle fut construite sur la place allouéepar le raja de Kochi qui les avait même aidés à la bâtir. L’entrée de la synagogue se fait par une petite courette, où vous verrez la tour de l’Horloge qui remonte au 17e siècle.
Vous tomberez certainement sous la magie de cette synagogue ! C’est l’une des incontournables de Kochi, à voir absolument !

Demandez votre devis

La Synagogue juive

Un peu d’Histoire !

La synagogue juive de Kochi est l’une des plus anciennes synagogues du monde. En 1524, les juifs fuyant Cranganore trouvèrent un bienfaiteur en la personne du raja de Kochi qui leur donna la terre sur laquelle ils bâtirent ce lieu de culte en 1568. Il leur fournit même le bois de construction. Cette synagoguequi renferme actuellement de grands rouleaux de la Torah, contribua fortement à asseoirla présence juive au Kerala.
Le nom de « synagogue Paradesi » traine aussi une histoire intéressante derrière lui. Le mot Paradesi signifie littéralement étranger dans de nombreuses langues indiennes. Le terme fait allusion aux Juifs blancs, les premiers colons de Kochi, un mélange de Juifs de Kodungalloor (anciennement connu sous le nom de Cranganore), du Moyen-Orient et d’Europe.

Architecture !

La synagogue juive est un lieu incontournable qui mérite de figurer dans votre itinéraire. Entre sa spectaculaire exposition d’artefacts et de trésors rares, les visiteurs s’en trouvent charmés, sous l’emprise magique du lieu.
En pénétrant dans le lieu, vous serez séduit par la magnificence de cet édifice.Le grand hall principal est conçu avec de splendides piliers. L’exposition d’objets anciens rares ajoute encore une touche supplémentaire à sa grandeuret à sa somptuosité

Les fenêtres grandes ouvertes sont d’un design fascinant. La lumière qui filtre par les fenêtres donne aux lustres et aux lampes qui la décorent une dimension mythique, surnaturelle et imprègne le lieu d’une grande solennité. Les lustres très raffinés en verre suspendus au plafond datent du XIXe siècle et ont été importés de Belgique.

Le carrelage de la synagogue est en lui-même un spectacle à part, un chef-d’œuvre artistique. Il est admirablement constitué de centaines de carreaux de faïence, chinois du XVIIIe siècle, uniques, tous différents et peints à la main. En effet, les sols sont formés d’un revêtement de carreaux de céramique en bleu, tous différents les uns des autres dans leur conception, ce qui ne manque pas à chaque fois de susciter l’admiration des visiteurs.

Ces carreaux de céramique ont été apportés par Ezekiel Rahabi, un homme d’affaires juif de renom, qui contribua par ces magnifiques pièces à donner un design unique à ce lieu de culte.

Une chaire avec des rails en laiton est construite au centre de la pièce. Une galerie est exclusivement conçue pour les femmes avec des colonnes dorées. On y trouve aussi une arche en teck sculpté qui renferme quatre rouleaux de la Torah (les cinq premiers livres de l’Ancien Testament) recouverts d’argent et d’or. Deux couronnes d’or présentées à la communauté juive par les rois de Kochi et de Travancore y sont également conservées.
Les plaques de cuivre datant du IVe siècle,connues également sous le nom deplaques de Bhaskara Ravivarman, sont une autre curiosité très appréciée de la synagogue.Il y est gravé une charte juive en malayalam. Cette charte décrit les privilèges octroyés à la communauté juive par le roi Cochin alors au pouvoir. Le texte est écrit en kannadiyezhuthu, également connu sous le nom d’écriture spéculaire ou en miroir.
Se trouve conservé aussi le tapis oriental offert par le dernier empereur éthiopien, Haïlé Sélassié.

Quand visiter la synagogue ?

La synagogue est ouverte tous les jours, de 10 heures à midi, et de 15 heures à 17 heures, sauf les vendredis, samedis et jours de fêtes juives. Pour la visiter, il conviendrait de se déchausser, comme dans les temples hindous, et de couvrir les jambes et les épaules.

  • À voir à Kochi : les filets de pêche chinois

Introduitspar les commerçants de la cour du souverain chinois Kublai Khan, les filets de pêche chinois sont l’une des méthodes uniques et insolites, utilisées pour la pêche. Ces carreletschinois sont parmi les attractions touristiques les plus populaires à Kochi,qui attirenténormément de visiteurs.

Il s’agit essentiellement de filets à remontées mécaniques grâce à un système de poulies, d’une hauteur d’environ 20 m, installés sur des piquets en teck et en bambou, actionnés depuis le rivage.L’ensemble de la structure est une installation terrestre fixe et chaque filet mobilise un groupe de six hommes. De plus, pour la pêche, ces filets sont immergés pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient soulevés par de gros poissons.

Aujourd’hui encore, de nombreux pêcheurs locaux utilisent ces énormes filets dans leurs activités de pêche. Surtout, il ne faut pas oublier de prendre des photos de ces filets étonnamment structurés et de leur environnement pittoresque. Situés près du Fort Cochin sur la place Vasco de Gama, ces chinese fishing nets se trouvent à quelques kilomètres de la ville principale de Kochi et sont facilement accessibles par les bus et les taxis disponibles depuis la ville principale.

Demandez votre devis

les filets de pêche chinois

  • Princess Street !

Loafer’s Corner, populairement connue sous le nom de Princess Street, est un endroit idyllique à Kochi, où l’on peut percevoir un mélange entre l’ancien et le nouveau. C’est l’une des rues les plus anciennes de Fort Kochi,parsemée de maisons de style européen, ce qui lui donne une impression de vieux monde.
Située au cœur de la ville,Princess Street reste le témoin de la grandeur de l’époque coloniale. De chaque côté de la rue se dressent des constructions à l’architecture européenne inspirée des tendances britannique, néerlandaise, portugaise et française.
En venant à Kochi, n’oubliez pas dedéambulerdans la rue commerçante de Princess Street avec ses magasins d’artisanat, ses boutiques de vêtements et de bijoux, de bibelots incroyables, ses innombrables cafés et ses restaurantsservant une cuisine gastronomique très diversifiée et très riche.En outre, les touristes peuvent même se relaxer dans les nombreux centres de spa et les centres traditionnels ayurvédiques qui meublent Princess Street.
Alors si vous programmez un séjour à Kochi, assurez-vous de faire une balade au gré des rues decette charmante et merveilleuse Princess Street.

Demandez votre devis

Guide de voyage pour visiter Kochi

  • Ville juive.

Parmi les endroits les plus populaires et les plus animés de Kochi, se trouve la ville juive, aux façades colorées qui attire des milliers de visiteurs de toutes les nationalités. En fait, la ville juive se compose d’une rue étroite presque à l’abri entre le Mattancherry Palace et la synagogue Pardesi. Les bâtiments coloniaux autour de la rue conservent en eux le charme de l’ancien monde. Grâce à sa richesse et à sa spécificité, la ville a beaucoup de choses à vous offrir pour que vous puissiez rester occupé pendant des heures. Tout ce que vous y trouvezdégage un effluve parfumé d’une ancienne époque révolue mais toujours présente.

Le musée situédans la ville juive expose des antiquités rares qui remontent à la période portugaise jusqu’à celles du Maharajah Cochin. On y trouve ainsi des meubles et des récipients en bois magnifiquement sculptéset aussi unebonne collection d’artefacts.
Il se trouve également une boutique de cadeaux où certains articlessont disponibles à la vente.
Outre toutes les antiquités, l’attraction principale de la ville juive est un grand Varpu : c’est un récipient en bronze avec des poignées des deux côtés,utilisé pour cuisiner le Payasam. Aujourd’hui c’est un élément de décoration intérieure.

En dehors de cela, la ville juive de Kochi possède également des bijoux chatoyants, des piliers en bois, de la vaisselle, des figurines en bois et en métal, des statuettes et des objets artisanaux comme des éléphants en bois, des tentures murales et des peintures. Il y a aussi quelques magasins qui vous vendent de jolies lampes, des urnes chinoises, des cadres de portes et des porcelaines qui étaient autrefois l’apanagedes églises et des familles nobles.

  • Fort Kochi

Avec son héritage européen cosmopolite, Fort Kochiquartier historique de Kochi est considéré comme lejoyau du Kerala. Il constitue une attraction touristique majeure,conservant magnifiquement le charme de son époque révolue. Célèbre comme Old Kochi ou West Kochi, la région possède un vaste assortiment d’architectures qui reflète sa longue histoire d’invasions et de colonisationétragère.

Lieu idéal pour les passionnés d’histoire et du charme européen, Fort Kochi héberge différents édifices d’une époque révolue. En parcourant les différents recoins de ce pays des merveilles, il est probable que vous croiserez des sites historiques et des ports naturels.

Demandez votre devis

Guide de voyage pour visiter Kochi

Les principauxmonumentsséculaires dans les environs de Fort Cochin sont l’église Saint-François, la basilique Santa Cruz, le palais Mattancherry, le cimetière néerlandais, le fort Emmanuel, la synagogue juive, le temple Jain et le temple Cochin Thirumalai Devaswom.

Outre les merveilles architecturales, la région offre également un aperçu de la vie rurale de Kochi. Le meilleur moyen d’y parvenir est de faire une balade en bateau à travers les impressionnants lagons bleus de la région. En dehors de cela, vous pouvez toujours vous pavaneret vous prélasser sur la splendide plage de Fort Kochi au sable fin.

Nous espérons que notre guide de voyage pour visiter Kochi vous sera utile, et nous sommes à votre disposition pour toute assistance pour l’organisation de votre voyage à Kochi et au Kerala.

Notre page en espagnol : https://laindiaincreible.com
Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 

Vous pouvez envoyer votre demande via le formulaire ci-dessous.


X
Demandez un devis