Home > Travel > Les 10 fêtes les plus populaires de l’Inde du Sud !

Les 10 fêtes les plus populaires de l’Inde du Sud !

Les 10 fêtes les plus populaires de l’Inde du Sud !

L’Inde est un payspieux. Et le religieux présent dans le quotidien des Indiens, mêlé à une ferveur spirituelle a contribué énormément à la naissance de nombreux festivals fêtés le plus souvent avec une grande passion.Une multitude de festivités ponctuent, donc la vie des Indiens tout au long de l’année. L’une ou l’autre de ces festivités pourrait inciter au voyage dans ces contrées aux mille charmes !Ainsi, l’Inde du Sud n’est pas en reste et accueille de nombreux festivals populaires qui sont aussi attrayants et variés que la régionelle-même.Notre blog présentera les 10 fêtes les plus populaires de l’Inde du Sud

On peut citer entre autres Kerala, le pays dieu, et ses différentes fêtes,la régionde Tamil Nadu et sa riche culture, les parcs d’attractionsà thèmesde Karnataka et la diversité de l’Andhra Pradesh, autant d’exemples qui donnent à l’Inde du Sud dynamisme, charme et spiritualité.

Pour les Indiens, qu’ils soient religieux ou athées, les fêtes ont une signification culturelle profonde. Derrière la plupart des allégories mythologiques des dieux et des déesses se tisseen filigrane une métaphore philosophique profonde.
Choisissez de voyager dans le sud de l’Inde selon ces festivals et de vivre une expérience unique.

Voici notre lien de blog qui vous aiderait à préparer votre voyage en Inde

Voici les 10 fêtes les plus populaires incontournables qui rythment la vie en Inde du Sud !

1. Onam !

C’est un festival qui célèbre la prospérité et la fertilité. Il est souvent appelé le festival des Fleurs de Pluie.Onam se déroule pendant la saison des récoltes au Kerala et réunitpour cette fête des personnes de castes, de communautés et de religions différentes.
Selon la légende, cette fête commémorait la visite du roi mythique Maveli qui rendait le peuple de Kerala heureux.Durant 10 jours, on y organise d’innombrables festivités dans une ambiance très conviviale pour le bonheur de tous, commedes courses de bateau, des banquets, des spectacles de Kathakali qui est une forme de théâtre dansé.
Les femmes portent des saris blancs ornés selon les traditions de la région et exécutent plusieurs rituels comme le Pookkalam, une activité qui consiste à décorer de différents motifs florauxle devant des maisons.
Il y a aussi des spectacles de danses traditionnelles comme le Thiruvathira kali ou le Kaikotti kali.
Il reste à signaler que le premier et le dernier jour sont les plus importants pendant le festival.

Festivals en Inde du Sud

2. Pongal !

Le 14 janvier de chaque année, le Tamil Nadu célèbre le Pongal la fête des moussons. Pongal a le sens de” déborder “. Quel rapport donc ? En fait, dans la culture tamoule, il est de bon augure de faire bouillir le lait dans un pot d’argile, ce qui est synonyme de prospérité pour la famille. Ainsi, pendant cette fête, les femmes se réunissent et préparent le pongal, le pudding à base de riz bouilli dans du lait, quisera ensuite offert au dieu Soleil. Ce dieu au visage bleu aurait protégé les habitants de la colère de Indra, le dieu de l’orage.
D’autres plats sucrés à base de sirop de canne à sucre, de curcuma et de céréales fraichement récoltés pendant cette période font également partie de la fête. Comme Onam, ce festival marque également une saison de récolte spéciale pour le peuple et est un symbole de prospérité.
Alors que dans les villes, la plupart des gens le célèbrent pendant une journée, le festival proprement dit s’étale sur 4 jours selon les rituels, chaque journée portant un nom :Bhogi,Pongal,Mattu Pongal etKanum Pongal.
Ce festival est célébré partout dans le pays comme le festival de Makar Sankranti. Appelé aussi la fête des moissons, Makar Sankranti qui se déroule aux alentours du 14 janvier est célébré dans tout le pays mais plus particulièrement dans le nord de l’Inde. Durant cette cérémonie, on prépare également des bonbons cuits au lait.

Festivals en Inde du Sud

3. Thrissur Pooram !

Encore un autre festival annuel célébré au Kerala, plus exactement au temple Vadakkunnathan de Thrissur. Le festival commence lorsque la lune se lève avec l’étoile Pooram. Ce festivalincarneune partie de cette admirable culture kéralite avec ce rassemblement impressionnant d’éléphants magnifiquement décorés qui paradent dans la ville sous les sons desbattements de tambour et de musique. On y assiste également à plusieurs feux d’artifice et on y voit partout des parasols admirablement décorés.
La fête a été lancée par le roi de Cochin au début des années 1700, Raja Rama Varma et fut célébrée chaque année pendant les mois d’avril à mai. On y organiseun spectacle musical spécial pour le festival qui porte le nom d’Ilanjithara Melam. Il s’agit d’un spectacle unique avec 250 artistes jouant simultanément de l’instrument de répercussion assez spécial appelé chenda.

4. Festival de Hampi !

C’est le plus grand festival organisé à Hampi. Il est aussi connu sous le nom du festival de Vijaya puisqu’il fut célébré depuis l’époque du règne de Vijaynagara.
Le festival a lieu chaque année vers le début du mois de novembre. Les festivitéscomprennent des spectacles de musique, deschorégraphies de marionnettes, des feux d’artifice. Pendant le festival, on assiste aussi à des processions en grande pompe qui traversent les rues de la ville, témoin d’une grande richesse culturelle de la région.
Figurent également au programme des activités sportives telles que l’escalade, les sports nautiques et d’autresactivités sportives.

5. Mysore Dasara !

La ville de Mysore se distingue par l’opulence et la somptuosité du Palais de Mysore qui est un véritable chef-d’œuvre architectural.
Le festival de Mysore Dasara est célébré chaque année entre septembre et octobre. C’est un festival de 9 jours qui est fêté dans tout le pays comme Dusshera, mais le Mysore Dasara est une fête pour le plaisir des yeux, pour ceux qui aiment le faste !Le palais de Mysorequi est illuminé de 100 000 ampoules tous les jours du festival en est le parfait exemple.
Devant ce palais fastueusement éclairé, on y organise divers programmes culturels et religieux qui mettent en honneur la danse, la musique et la culture de l’État du Karnataka.
Lors du neuvième jour de Dasara,baptisé Mahanavami, une procession majestueuse avec éléphants, chameaux et chevaux richement ornés sillonnent la ville.
Cette procession si impressionnanteest connue sous le nom de jumbo savari, où savari signifie voyage. Une grande exposition se tient en face du palais et constitue une autre forme d’attraction populaire.

6. Chithirai Thiruvizha, Madurai !

Ce festival célébré durant le mois tamoul Chitira quicorrespond habituellement au mois d’avril dans le calendrier grégorien, est un festival glorieux, unique en son genre qui s’étale sur tout un mois.
Les 15 premiers jours du festival sont consacrés au culte de la déesse Meenakshi, réincarnation de la déesse hindoue Parvati, alors que les 15 jours restants sont consacrés au culte d’Alagar, un avatar du Seigneur Vishnu.

7. Vishu, Kerala !

Le festival qui est célébré dans toute l’Inde avec des noms différents annonce le Nouvel An pour les autochtones de Kerala qui le fêtent avec beaucoup de gaieté et d’allégresse.
Cette célébration traditionnelle se déroule au mois d’avril. Les principales attractions de ce festival sont marquées par le Vishupadakkam, qui consiste entre autres à décorer la maison avec des lampes et des bougies.
L’un des rituels de ce festival connu sous le nom de Vishukkaineetamestcette pratique de distribuer la richesse sous forme de pièces de monnaie.
Il y a aussi un rituel spécial appelé Vishukkkani qui littéralement veut dire « ce qui est vu en premier à Vishu ».Dans cette tradition de Vishukkani, un assortiment d’objets est choisi pour être les premières choses à voir le matin du Vishu. C’est une manière de prédire une année pleine de prospérité. Cette collection se compose de fleurs jaunes, de feuilles de bétel, de fruits, de riz, de miroir métallique, de pièces de monnaie,etc.

Fêtes les plus populaires de l’Inde du Sud

8. Ugadi, Andhra Pradesh !

Le nom Ugadi qui signifie « commencement » suggère le début d’une nouvelle époque. Ce festival célèbredonc le début de l’année lunaire hindoue selon le calendrier lunaire dansl’État d’Andhra Pradesh, au sud de l’Inde. Mais pas seulement puisque d’autres régions du pays fêtent également l’avènement du nouvel an sous diversesappellations.
L’une des spécialités culinaires de ce festival est le fameux Ugadi Pachadi. C’est un chutney, une sauce souvent aigre-douce, spécialment préparée pour accueillir la nouvelle année. Outre cette sauce spéciale, d’autres mets succulents sont à l’ordre du jour et constituent l’essence même de la fête.Lesfamilles préparent des plats spéciaux qu’ils consommentensemble dans une ambiance festive et conviviale.

9. Karaga, Karnataka !

C’est l’un des plus anciens festivals de l’état du Karnataka, mais aussi l’un des plus importants pour la communauté Thigala au Kerala,qui se déroule généralement dans les mois de mars ou avril.
C’est la célébration du pouvoir divin de Draupadi, fille du roi Drupada du Panchala, qui est connue pour avoir sauvé la vie de ses cinq maris, les Pandavas, pendant la sanglante bataille de Kurukshetra.
On dit que pendant les 9 jours de la fête, le pouvoir de la divinité peut se ressentir partout, devenant même palpable dans dans l’ambiance festive de cette cérémonie.

Fêtes les plus populaires de l’Inde du Sud

10. Festival de Mahamaham, Tamilnadu !

C’est un festival vraiment unique qu’on célèbre une fois tous les 12 ans dans la ville de Kumbakonam de Tamil Nadu. Le dernier Mahamaham fut fêté le 22 février 2016 avec la présence de plus d’un million de pèlerins venus de divers endroits pour prendre le bain sacré dans le bassin de Mahamaham.
En fait se baigner dans le bassin sacré du Mahamaham pendant la journée de la fête est un rituel sacré d’une importance capitale pour les fidèles.
Ce festival est donc célébré une fois tous les 12 ans lorsque la planète Jupiter entre en Lion selon l’astrologie hindoue. De nombreux fidèles déferlent en grand nombresur le bassin sacré pour se baigner et se purifier, d’autant plus que les divinités autour de la ville de Kumbakonam prennent également un bain sacré dans le bassin de Mahamaham. La purification serait totale et garantie.
Les festivals offrent un aperçu unique de la vie et de la culture des habitants de l’Inde du sud et donnent un sens profond à la spiritualité et à la tolérance dans ce pays réputé pour sa diversité.

Fêtes les plus populaires de l’Inde du Sud

Un voyage dans les états de l’Inde sud est fortement recommandé pendant les festivals. Et quoiqu’il y ait une grande affluence et un surbooking immense,le jeu en vaut la chandelle, car se mêler à cette foule venue de partout célébrer une divinité ou un événementpourra vous insuffler un nouveau sens de la vie !

Notre page en espagnol : https://laindiaincreible.com

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 

Vous pouvez envoyer votre demande via le formulaire ci-dessous.


X
Demandez un devis