Voir les tigres en Inde
Uncategorized

Où voir les tigres en Inde

Où voir les tigres en Inde : Profitez des meilleurs safaris de tigres en Inde

Où voir et quand voir les tigres en Inde ? En fait, tout dépend du temps dont vous disposez. Toutefois l’idéal serait de vous rendre dans deux parcs ou plus. Cela augmentera vos chances de voir des tigres et de découvrir une belle variété d’animaux sauvages et de paysages. Vous vous demandez quel est le meilleur endroit pour voir des tigres en Inde. Mais là, les avis différents, chacun a ses propres raisons. Cependant, les parcs nationaux de Bandhavgarh, Ranthambore et Kanha sont considérés comme des meilleurs endroits pour voir des tigres, tandis que Satpura, Tadoba et Pench offrent toujours de bonnes perspectives pour rencontrer tigres, mais avec en plus des activités plus diverses. Il s’agit pourtant d’une faune sauvage et il n’est pas toujours garanti de voir ces félins ! Mais, gardez l’œil bien ouvert et vous pourriez en apercevoir un.

Meilleurs parcs nationaux en Inde : Où voir les tigres en Inde 

Parc national de Bandhavgarh

C’est l’un des parcs les plus populaires en Inde. Et quoiqu’il soit rare de voir un tigre, le parc national de Bandhavgarh est pourtant réputé pour être la patrie du majestueux félin indien et il ne serait pas surprenant d’en apercevoir un ici.

Le parc se trouve implanté dans la région du Madhya Pradesh, au centre de l’Inde du Nord, et bien qu’il soit un peu à l’écart, il est assez facile d’y accéder. Un vol de Delhi à Jabalpur prend environ 2 heures, suivi d’un trajet de 4 heures en voiture jusqu’au parc ; le voyage en vaut la peine et c’est un nec plus ultra si vous arrivez à apercevoir ces magnifiques animaux vivre librement dans la nature.

Bandhavgarh est un petit parc assez pittoresque mais avec une vie sauvage très intense, et c’est un endroit parfait pour un safari en jeep en quête des tigres. Les ruines du fort de Bandhavgarh surplombent de leurs 800 m de haut le plateau central aux sommets rocheux. Unevégétation mixte mêlant prairies et forêts de Sal assez touffues et abondantes couvre le parc. Et il n’est guère surprenant de découvrir une faune et une flore variées. On recense environ 90 tigres et 25 léopards. Mais ce n’est pas tout.

Le parc encerclé de grès et de rochers abrupts est aussi un habitat naturel pour les bisons, les sambars, les singes, les chacals et les guépards indiens. On y trouve également une large variété d’oiseaux dont l’aigle à serpent à crête, la buse aux yeux blancs et les perruches !

Le parc national de Bandhavgarh fait partie du projet Tigre, et en fait, c’est l’un des plus récents membres. Cependant, certains pensent que son histoire remonte au Ier siècle avant J.-C ; d’ailleurs les découvertes se poursuivent encore aujourd’hui grâce à l’exploration de ses innombrables systèmes de grottes et ses vieilles ruines !

Le parc qui s’étale sur une surface de 105 km² a la plus forte densité de tigres en Inde, mais reste l’un des plus petits parcs.

voir les tigres en Inde  : Parc national de Bandhavgarh

Parc national de Kanha

Le parc national de Kanha est également l’un des meilleurs endroits où il est possible de voir un tigre indien. Il est en parfaite harmonie avec le parc national de Bandhavgarh, se complétant même.

Le parc national de Kanha est l’un des plus grands parcs nationaux de l’Inde et c’est dans cet univers fantastique que le “Livre de la jungle” avait pris corps. En effet, son auteur, Rudyard Kipling, s’est abondamment inspiré de ce milieu varié et riche constitué de ravins, de précipices mais également de prairies de verdure, de forêts touffues et sauvages, de sal, un arbre réputé pour son bois.

Kanha est situé au cœur de l’Inde, dans la région du Madhya Pradesh et il est à presque la même distance de l’aéroport de Jabalpur. Un safari ici ne pourrait être qu’une escapade pleine d’imprévus, de sensations inégalées et le fait d’avoir deux entrées signifie que vous pouvez conduire d’un côté à l’autre du parc. Les paysages sont féeriques et parcourir ce parc, s’y aventurer à la recherche de cette population de tigre du Bengale est une véritable expérience qui restera gravée dans votre mémoire. Et ce qui rend cette péripétie encore plus excitante, c’est que ce prédateur rayé et rusé se fond sans effort dans les sous-bois de la forêt, et en apercevoir un est un véritable exploit qui rendra cette quête encore plus incroyable ! En plus, Kanha, grâce à cette grande diversité de la faune, est l’un des meilleurs environnements pour voir les tigres à l’état sauvage, dans leur environnement naturel. Mais ce parc abrite également d’autres animaux aussi intéressants comme les ours lippus, des léopards, des dholes et les cerfs de Duvaucel : les Barasingha, la fierté de Kanha.

Parc national de Ranthambore

Ranthambore qui s’étend sur une superficie de 400 km carrés est également l’un lieu de safari important pour observer les tigres, mais pour découvrir aussi le fantastique fort et les paysages riches et diversifiés. En plus d’être l’un des meilleurs environnements pour voir les tigres à l’état sauvage, le parc avec ses collines caillouteuses et escarpées, sa forêt sèche, ses champs herbus et ses lacs offre le spectacle fantastique d’une nature vierge, inviolable.

Le parc accueille une importante population de tigres, et quoique ce ne soit jamais garanti, vos chances de les apercevoir restent relativement élevées. Ranthambore est l’un des parcs les plus populaires en Inde, toutefois, une récente expansion de cinq récentes zones qui faisaient partie, il y a peu, de la zone tampon avait permis de rendre le trafic à l’intérieur du parc plus fluide, de répartir la flotte des jeeps de manière équitable et d’encourager davantage les tigres à traverser les limites du parc.

Bien qu’il soit extrêmement fréquenté, une fois que vous aurez repéré votre premier tigre, vous comprendrez pourquoi tant de gens viennent ici pour un safari au tigre.

Nous vous recommandons de partir en safari tôt le matin, au moment où les tigres tirent profit de la fraîcheur de l’aube pour se nourrir et se désaltérer. Vous augmenterez ainsi vos chances de les voir à découvert. Ensuite, à ce moment de la journée, la lumière est féerique et propice aux photos souvenir impressionnantes.

Parc national de Ranthambore

Parc national de Pench

Durant ces dernières années, le nombre des tigres s’est multiplié dans ce parc national, ce qui en fait un excellent choix pour les voyageurs impatients de voir un de ces grands félins en chair et en os. Il se peut que vous ayez la chance d’observer ces redoutables prédateurs traquant leurs proies à travers les quelques centaines de kilomètres carrés d’une forêt caducifoliée sèche.

Implanté entre deux États en Inde centrale – le Madhya Pradesh et le Maharashtra – les riches collines du parc avaient servi de toile de fond au fameux roman de Rudyard Kipling, Le livre de la jungle.

Les visiteurs de Pench auront donc de bonneschances d’y rencontrer leur propre Shere Khan, car la région est le sanctuaire de prédilection des tigres ; mais on rencontre aussi dans les immenses prairies herbeuses une grande population d’animaux herbivores comme le Cerf axis, le sambar, l’Antilope Nilgaut. D’un autre côté, le parc est facile d’accès grâce à des routes bien aménagées.

Parc national de Pench

Parc national de Satpura

Bien que ce ne soit pas l’un des premiers endroits de l’Inde où l’on pourrait repérer des tigres, la population de ce prédateur est en augmentation ici, et on peut parfois les voir chasser à travers les collines, les forêts, les gorges et les ravins du parc. Si vous êtes à Satpura pour seulement voir le tigre, alors ce parc ne devrait pas figurer parmi votre priorité. Toutefois, bien que peu visité, ce parc avec sa faune merveilleuse est une destination incontournable pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus et pour les passionnés de découvertes nature. En effet, Satpura est un sanctuaire privilégié pour découvrir certaines des meilleures espèces sauvages et quelques paysages insolites que l’Inde centrale a à offrir.

Ce parc au relief accidenté, avec ses pics de grès, constitue un espace fantastique, renfermant un nombre important de léopards, de chacals, d’ours paresseux qui se frayent un chemin à travers les hautes terres, et qui, parfois, se voient en état d’ébriété devant les fleurs juteuses des mahua. Tandis que des crocodiles, à l’affût se tapissent dans les criques et que des écureuils géants indiens peuplent les arbres.

Parc national de Satpura
Parc national de Satpura

Le parc national de Tadoba

Tadoba, « le joyau de Vidharba », est l’un des plus immenses parcs qui est en plein essor en Inde. Il n’est pas particulièrement réputé pour l’observation des tigres, et pourtant ils sont en augmentation, avec plus de 100 individus selon les estimations.

Dominé par la forêt de teck et le bambou, ce parc ne compte qu’une poignée de lodges à l’intérieur de ses frontières, ce qui en fait l’un des parcs les plus paisibles de l’Inde et, à ce titre, une destination idéale pour les voyageurs désireux de découvrir une véritable nature sauvage. Ici, vous pourrez observer d’autres animaux indiens dans les limites du parc, comme le léopard, l’ours paresseux, le chien sauvage d’Asie et le sambar. Le parc renferme un immense lac visité par différents rapaces qui y trouvent leur nourriture, et on y voit même des crocodiles.

Plusieurs oiseaux migrateurs se rendent chaque année au lac Tadoba et les sous-bois du parc sont souvent sillonnés par des meutes de hyènes rayées.

Voir les tigres en Inde
Le parc national de Tadoba

Le meilleur moment pour voir des tigres

La meilleure période pour voir les tigres en Inde se situe entre octobre et juin, lorsque les températures sont plus fraîches et le temps plus sec. Pendant les mois pluvieux de la mousson, entre juin et octobre, de nombreux parcs nationaux indiens sont fermés et on n’organise pas de safaris pour les tigres. Février, mars et avril sont les mois propices car les températures grimpent régulièrement, ce qui signifie que la végétation devient plus sèche et s’amincit, et l’observation des tigres deviendra plus facile. Pendant ces mois, les réserves d’eau s’assèchent également et les gardes forestiers savent où se trouvent les derniers points d’eau restants, ce qui permet aux visiteurs de mieux repérer les tigres et les autres animaux sauvages qui s’y dirigent pour s’abreuver.

Entre octobre et janvier, le feuillage est plus attrayant et brille d’un vert luxuriant après les pluies de la mousson. Les rivières et les lacs sont remplis d’eau et les arbres sont en fleurs. La végétation étant plus haute et plus épaisse, les tigres sont plus difficiles à repérer, mais l’avifaune est à son apogée pendant cette période et le paysage est splendide.

Nous organisons également des voyages sur mesure aux Maldives et au Népal, au Bhoutan et au Tibet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 

Vous pouvez envoyer votre demande via le formulaire ci-dessous.


X
Demandez un devis