Home > Les grottes d’Ajanta

Le petit village d’Ajanta, situé à une centaine de kilomètresd’Aurangabad, est très connu pour ses légendaires grottes. De nombreux escaliers, un peu escarpés, permettent d’accéder au site. Le ticket d’entrée coûte 250 roupies et il faut prévoir un supplément de 5 roupies pour l’éclairage de certaines salles.Il est interdit de prendre des photos avec le flash, ceci pourrait détériorer les peintures. Afin de mieux comprendre l’histoire de ces caves, des guides proposent leur aide pour un tarif de 250 roupies.

C’est en 1819, lors d’une partie de chasse, que des militaires anglais firent la découverte des grottes d’Ajanta. Classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO, ces caves, au nombre de 30, ont été creusées dans de la roche volcanique entre 200 avant J.-Cet 650 après J.-C. Ces grottes font la réputation d’Ajanta notamment grâce à leurs fresques et leurs sculptures exceptionnellesmettant en lumière la vie de Bouddha. Autrefois elles étaient occupées par plus de 200 moines bouddhistes et artisans, qui pendant la mousson, s’occupaient à décorer les grottes.

Le petit village d’Ajanta, situé à une centaine de kilomètresd’Aurangabad, est très connu pour ses légendaires grottes. De nombreux escaliers, un peu escarpés, permettent d’accéder au site. Le ticket d’entrée coûte 250 roupies et il faut prévoir un supplément de 5 roupies pour l’éclairage de certaines salles.Il est interdit de prendre des photos avec le flash, ceci pourrait détériorer les peintures. Afin de mieux comprendre l’histoire de ces caves, des guides proposent leur aide pour un tarif de 250 roupies.

C’est en 1819, lors d’une partie de chasse, que des militaires anglais firent la découverte des grottes d’Ajanta. Classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO, ces caves, au nombre de 30, ont été creusées dans de la roche volcanique entre 200 avant J.-Cet 650 après J.-C. Ces grottes font la réputation d’Ajanta notamment grâce à leurs fresques et leurs sculptures exceptionnellesmettant en lumière la vie de Bouddha. Autrefois elles étaient occupées par plus de 200 moines bouddhistes et artisans, qui pendant la mousson, s’occupaient à décorer les grottes.

Numérotées de 1 à 30, certaines de ces cavités sont inaccessibles ou fermées au public notamment les n°3, 5, 8, 22, 28, 29 et 30.Il y a deux sortes de grottes : les sanctuaires, appelés les chaityaset les monastères, les viharas.

Grotte n°1 : c’est un grand monastère dissimulant plusieurs fresques dont une des plus célèbres et certainement la plus belle, le bodhisattva Padmapani. Au plafond, on peut y voir une sculpture représentant quatre cerfs partageant une seule tête. Dans le mur du fond, un sanctuaire a été percé pour y installer une grande statue de Bouddha.

Grotte n°2 : très ressemblante à la n°1, cette grotte est faite de peintures murales  montrant des scènes des Jataka dont notamment celle du rêve que fit la mère du Bouddha, la reine Maya, avant sa naissance.

Grotte n°4 : il s’agit du plus grand vihara d’Ajanta. On y trouve 28 piliers ainsi que des sculptures dont un Bouddha entouré de quatre statues.

Grotte n°6 : bien que partiellement effondré, ce monastère de deux étages abrite une représentation de Bouddha.

Grotte n°7 : elle se distingue par les nombreux Bouddhas sculptés sur la paroi dont le célèbre Miracle de Sravasti.

Grottes n°9 et 10 : ce sont des sanctuaires constitués de piliers. Dans la n°9, un stupa évoque l’esprit de Bouddha. Les murs de la grotte n°10 sont, quant à eux, recouverts de peintures illustrant des scènes des Jataka.

Grotte n°16 : ce vihara offre de très belles représentations dont celle de Nanda annonçant à sa femme qu’il allait devenir moine. Au fond de la grotte, on remarquera la statue de Bouddha assis sur un lion.

Grotte n°17 :ce monastère possède les peintures murales les mieux conservées. Elles dévoilent notamment une princesse qui se maquille, un éléphant en colère ou encore des musiciens.

Grotte n°19 : à l’entrée de cechaitya, se dresse deux grands Bouddhas. A l’intérieur, on trouve un dagoba à trois étages paré d’un Bouddha. En dehors, on peut y voir la statue du roi Naga coiffée de sept cobras avec à ses côtés, sa femme.

Grottes n°20 à 24 : la n°20 est un petit monastère sans pilier. Quant aux n°21 à 24, elles sont en partie inachevées et permettent de comprendre le creusement de la roche.

Grotte n°26 : dans ce chaitya, dont la façade s’est écroulée, se dresse un immense Bouddha allongé représentant la scène du Parinirvana. On peut également  apercevoir dans la roche, un énorme stupa orné d’un Bouddha.

POURQUOI NOUS ?

  • Le voyage sur mesure selon votre choix et votre budget.
  • Assistance locale 24/24 h.
  • Des prix compétitifs – pas d’intermédiaires.
  • Devis gratuit .
  • Des conseils par des spécialistes de l’Inde.
Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 

Vous pouvez envoyer votre demande via le formulaire ci-dessous.


X
Demandez un devis