Fête du Pooram à Thrissur
Guide de voyage pour l'Inde

Fête du Pooram à Thrissur

La fête du Pooram à Thrissur : La fête des fêtes

Le Pooram de Thrissur, souvent appelé le festival des festivals du Kerala, a lieu à Thrissur, un district du nord du Kerala. Le mot pooram signifie littéralement « rassemblement ». Les croyants avancent qu’à ce « conclave », tous les dieux et déesses se réunissent chaque année pour faire la fête durant la période du Pooram. Jusqu’à 23 divinités de divers temples de Thrissur et de ses environs sont amenées pour être vénérées au légendaire temple Vadakkumnatha, dédié au Seigneur Shiva. Et là, le visuel est réellement fabuleux, ensorceleur. Mais il faut être présent pour vivre des moments uniques.

Selon la tradition, ce rassemblement est mené de front par la déesse Bhagavati et le seigneur Krishna, divinités présidentes des temples Paramekkavu et Thiruvambadi, situés à proximité du temple Vadakkumnatha. Les vastes terrains de Thekkinkadu autour du temple Vadakkumnatha deviennent le lieu de rencontres des dieux et des déesses des temples adjacents.

fête du Pooram à Thrissur
La fête du Pooram à Thrissur

Le Pooram de Thrissur doit sa genèse à l’ancien souverain de l’État de Cochin, le prince Rama Varma, connu sous le nom de Sakthan Thampuran qui avait converti le festival en un rassemblement réunissant 10 temples implantés autour du temple Vadakkunnathan.

Pooram est le jour où la lune se lève avec l’étoile Pooram au mois de Medam selon le calendrier malayalam, ce qui correspond approximativement à une période entre avril et mai.

Avant le jour du pooram, les temples de Paramekkavu et de Thiruvambadi deviennent le théâtre de rituels tels que le kodiyettu ou le hissage du drapeau de cérémonie, le poora pradakshinam, qui est une procession autour du sanctum sanctorum, et le para nirackkal, une offrande faite aux divinités qui président.

Dans le cadre des 5 jours de festivités du pooram, des régions entières s’animent et prennent des couleurs de fêtes. La procession des éléphants caparaçonnés fastueusement, le tableau des parasols colorés et le spectacle des feux d’artifice donnent encore à cet événement une aura magnifique, inégalable, presque magique.

Par ailleurs, différentes expositions ont lieu dans la ville de Thrissur. Parmi celles-ci, on peut citer l’Aana Chamayam qui tient la vedette et attire énormément de monde. Cette exposition organisée par les temples de Paramekkavu et de Thiruvambadi présente toute la gamme des articles décoratifs utilisés pour parer les éléphants participant au festival et qui vont parader dans les rues. Il s’agit notamment d’ornements frontaux appelés Nettipattom, de parasols scintillants appelés Muthukuda, de fouets ouVenchamaram, fabriqués en poils de yak (une sorte de cerf), d’un éventail circulaire en plumes de paon appelé Aalavattom et de nombreux autres articles.

La fête du Pooram à Thrissur

Si vous voulez vivre l’expérience jusqu’à son apogée le jour du pooram, vous devez entrer dans le célèbre terrain de Thekkinkadu, devant le temple de Vadakkumnatha. C’est là que la fête du pooram bat son plein, avec des marchands ambulants qui font de bonnes affaires, des éléphants qui viennent en groupe pour être nourris et soignés, et une foule d’artistes folkloriques qui divertissent la foule. L’immersion est totale dans un univers de son et de couleurs.

Tôt le matin, le jour du pooram, les upa poorams ou les représentations des temples voisins comme Kanimangalam, Karamucku, Laloor, Choorakottukara, Panamukkampally, Ayyanthole, Chembukkavu, Neythilakavu et d’autres temples de la ville de Thrissur et des environs se rendent au temple Vadakkumnatha. La procession du temple de Kanimangalam sera la première à atteindre le temple de Vadakkumnatha, suivie des autres. Ils sortiront tous après avoir rendu hommage au Seigneur Shiva.

Bientôt, les festivités prendront de l’ampleur à la suite du coup d’envoi de la procession du temple Thiruvambadi avec l’éléphant portant l’idole de la déesse Bhagavati, qui se dirigera d’abord vers Brahmaswom Madom avant de se rendre au temple Vadakkumnatha.

La visite de Brahmaswom Madom, la maison ancestrale d’une famille de brahmanes qui a aidé Sakthan Thampuran, (ancien souverain de Thrissur) à créer le festival pooram est connue sous le nom de Madathil Varavu. Selon la tradition, les divinités se reposaient ici pendant un certain temps avant de se rendre au temple Vadakkumnatha à midi.

À peu près à la même heure, la procession du temple Paramekkavu portant l’idole de la déesse Bhagavati, sa divinité principale, atteint le temple Vadakkumnatha. L’arrivée de l’entourage de Paramekkavu à l’entrée ouest du temple Vadakkumnatha marque le début du spectacle donné par le célèbre Ilanjithara Melam, une assemblée d’artistes de performance à percussion, qui se tient devant l’arbre “Ilanji” dans l’enceinte du temple. Ils sont munis de tambours, de cors et de cymbales. Cet ensemble musical atteint son crescendo lorsqu’une foule enthousiaste ovationne son rythme envoutant.

Enfin, le soir venu, 15 éléphants majestueusement caparaçonnés du temple Thiruvambadi sortent par la porte sud du temple Vadakkumnatha pour faire face à une file de 15 éléphants richement décorés du temple Paramekkavu. Chaque éléphant transporte un porte-parapluies, un éventail en forme de paon et un fouet en forme de queue de yak. Avant le crépuscule, le spectaculaire Kudamattom (échanges des parapluies colorés) commence sous les acclamations des spectateurs, qui se sont déjà rassemblés par milliers. Cette cérémonie se déroule avec l’accompagnement du Pandimelam – l’orchestre traditionnel. La cérémonie se prolonge au-delà du coucher du soleil, ouvrant finalement la voie à un éblouissant feu d’artifice au petit matin.

La plupart des attractions de la journée du pooram sont répétées le jour suivant et sont connues sous le nom de Pakal Pooram ou pooram de jour.

Le point culminant est l’adieu des divinités qui président les temples de Thiruvambadi et de Paramekkavu devant le Seigneur Shiva, divinité qui préside le temple de Vadakkumnatha. Ils promettent de se retrouver l’année prochaine, avant de se séparer. Le soir venu, Kalaasakottu, ou le battement final des tambours, signale la fin des festivités du pooram, suivi de Vedikettu, ou feu d’artifice. Officiellement, la fin des festivités du pooram est marquée par le traditionnel festin communautaire au cours duquel les gens prennent part au Poora Kanji, une bouillie spécialement préparée.

Le Kerala est le pays des festivals sans fin et le Thrissur Pooram est sans aucun doute le plus grandiose de tous. Les feux d’artifice ont aussi une place primordiale durant le festival de Pooram. On recense quatre feux d’artifice qui sont tirés durant la journée. Le premier est baptisé le « feu d’artifice témoin », il est lancé la veille du festival. Le deuxième, « feux de Bengale » est lancé le soir de la fête des deux côtés de la ville et c’est le plus coloré. Le troisième, est tiré à l’aube de la deuxième journée du festival. Et enfin, le dernier marque l’apogée et la fin du festival. Il est tiré quand les divinités ont regagné leur temple.

Le Pooram de Thrissur n’est pas seulement une occasion pour les dieux et les déesses, mais aussi pour les mortels qui vénèrent chaque instant de cordialité et d’esprit de solidarité.

Un dernier point. Pour se rendre à Thrissur, il n’est guère difficile, la ville a sa propre gare ferroviaire qui est bien reliée aux grandes villes de l’Inde. Si vous venez par les airs, vous atterrirez à l’aéroport international de Cochin qui se trouve à environ 58 km de Thrissur.

Au cas où vous voudriez vivre ce festival lors de votre voyage en Inde, écrivez-nous. En 2022, ce festival aura lieu le 12 avril 2022

Nous organisons également des voyages sur mesure aux Maldives et au Népal, au Bhoutan et au Tibet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 








    Catégorie d'hébergement
    Hôtel 3*Hôtel 4*Hôtel 5*Luxe
    Services des guides francophone

    X
    Demandez un devis