Parc archéologique de Champaner-Pavagadh
Guide de voyage pour l'Inde

Parc archéologique de Champaner-Pavagadh

Parc archéologique de Champaner-Pavagadh – Un site du patrimoine mondial perdu

Le parc archéologique de Champaner-Pavagadh, situé dans le district de Panchmahal de l’État indien du Gujarat, est l’un des sites indiens les moins connus du patrimoine mondial de l’UNESCO. Se trouvant à environ une heure de la capitale culturelle et animée Vadodara, les ruines de Champaner et Pavana sont l’une des magnifiques choses que vous ne verrez jamais. Sans les foules !

Le parc archéologique de Champaner-Pavagadh niché au cœur d’un écrin de verdure remonte à une époque lointaine, au début du VIIIe siècle. Champaner a été gouverné par plusieurs dynasties, notamment les Chavdas, les Rajputs et les sultans du Gujarat. Cette transition entre la culture et l’architecture hindoue et islamique a conduit à d’intéressantes innovations architecturales rendant unique le style architectural indo-islamique du site patrimonial de Champaner.

Il y a un autre fait qu’on ne peut pas ignorer est que Champaner est l’unique ville islamique pré-mughale complètement inchangée que l’on peut découvrir en Inde aujourd’hui. Elle fait désormais partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2004, en témoignage de son importante contribution à l’architecture indienne.

Parc archéologique de Champaner-Pavagadh

À travers ce guide de voyage de Champaner que nous vous proposons, nous avons l’intention de partager le maximum d’informations sur ce magnifique site historique. Si vous avez encore des questions à poser, n’hésitez pas à nous écrire.

Vivez le voyage au Gujarat avec Champaner : Séjour au Gujarat

Brève histoire de Champaner-Pavagadh

Le parc archéologique de Champaner-Pavagadh a une histoire intéressante. Il avait été gouverné par plusieurs dynasties depuis le début du VIIe siècle jusqu’au XVIe siècle, quand l’empereur moghol Humayun a envahi la ville et pillé ses richesses. Champaner a ensuite connu un déclin constant.

C’est le roi Vanraj Chavda, de la dynastie Chavda, qui avait fondé Champaner au VIIIe siècle. On dit que ce roi dédia le nom de la ville à son ami et ministre de la cour royale Champa, plus tard connu sous le nom de Camparaj. Une autre version avance que le nom fut inspiré des roches ignées de la région qui ressemblent à la fleur de Champaka (flamme de la forêt).

Plusieurs temples importants avaient été bâtis sous le règne de ce monarque, dont le célèbre temple Kalika Mata qui se trouve au sommet de la colline Pavana.

Puis vinrent les Rajputs Chauhan et les Solankis aux XIIe et XIIIe siècles. Ils construisirent des forteresses et des citadelles sur la colline Pavana.

Puis ce fut le règne des sultans du Gujarat sur cette région, qui a vu construire plusieurs mosquées.

Progressivement, durant cette période de transition entre les familles royales hindoues et musulmanes, différents nouveaux éléments avaient été ajoutés à l’architecture de Champaner. Mais il faut aussi reconnaître qu’énormément de choses existantes avaient également été conservées. Ainsi, Champaner est maintenant un lieu où vous verrez un merveilleux patchwork de styles architecturaux Maru-Gurjara et islamiques. C’est comme si les dômes et les arches entraient en un fusionnement parfait avec les sculptures de pierre complexes et avec les fenêtres perforées. Le résultat est un style magnifique qui plaît à l’âme et émerveille les yeux.

Meilleurs endroits à visiter au parc archéologique de Champaner-Pavagadh

  • Jami Masjid

S’il y a un seul endroit incontournable dans le parc archéologique de Champaner-Pavagadh, c’est bien le prestigieux Jami Masjid. C’est l’une des mosquées les plus belles et les plus étonnantes de l’Inde, et elle représente d’ailleurs parfaitement l’architecture indo-islamique.

Dès que vous aurez franchi la porte, vous serez impressionné par l’imposante structure du Jami Masjid. Cette magnifique mosquée construite par le sultan Begadase se dresse sur un haut socle auquel on accède par trois porches d’entrée dans les directions nord, sud et est, et qui mènent à une grande cour.

Le porche oriental (le plus impressionnant, rempli d’arcs sculptés et de fenêtres Jali) est celui que vous trouverez juste devant la porte. Le porche est grandiose et impressionnant aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Déjà, dès que vos pieds foulent le seuil, vous serez complètement époustouflé. Le porche devant vous laisse entrevoir l’image d’un collier onéreux qui aurait été ciselé avec un grand art. Vous allez remarquer aussi que le dôme du porche est manquant, cependant cela n’enlève rien à sa splendeur, bien plus, la solennité imprégnée de luxe qui se dégage vous impressionnera et ne vous quittera pas, s’incrustant même en vous longtemps après votre départ. En bref, le porche oriental de Jami Masjid à Champaner est un endroit à ne pas manquer.

Parc archéologique de Champaner-Pavagadh

Mosquée principale de Jami Masjid

La mosquée principale est située de l’autre côté du porche oriental. Vous pouvez y accéder en traversant une cour resplendissante et ouverte, encadrée de cloîtres couverts sur trois côtés. À l’intérieur de la mosquée, se trouve une immense salle de prière avec 5 piliers en forme d’arcades. À l’extrême droite du couloir se trouve à l’écart une zone réservée aux femmes. Des fenêtres en jali (panneaux de pierres sculptés) et une entrée latérale signalent sa présence.

En entrant dans la mosquée, votre regard sera certainement attiré par les deux piliers massifs qui ornent l’entrée. Les sculptures sur ces piliers rappellent le temple du soleil de Modhera et le Queen’s Stepwell du Gujarat, incarnant ainsi une fusion harmonieuse des styles architecturaux hindoue et islamique.

Jami Masjid avait été construit dans la première moitié du XVIe siècle, sous le règne de Mahmud Begada. Apparemment, il a fallu 25 ans pour achever cette magnifique mosquée.

  • Saher ki Masjid

Le nom Saher ki Masjid ou la mosquée de la ville peut induire en erreur. Ce n’était pas une mosquée pour les habitants de la ville, mais plutôt une mosquée privée destinée à la famille royale. C’est probablement son emplacement dans l’enceinte de la ville qui lui a valu ce nom.

Construite au XVIe siècle, la Saher ki Masjid qui fusionne des éléments architecturaux indiens et islamiques se trouve placée sur une plate-forme surélevée à l’image de la plupart des autres mosquées de la région. Cette élégante mosquée possède une grande salle de prière avec 5 mihrabs et 5 dômes. La mosquée possède 5 entrées, chacune bordée de jharokhas. L’entrée centrale se distingue par deux grands piliers.

  • Kevada Masjid

Un autre lieu qui mérite vraiment le détour sur le site patrimonial de Champaner est la Kevada Masjid, d’autant plus que cette mosquée est unique en raison de la présence d’un cénotaphe juste devant la mosquée.

Le cénotaphe est érigé sur une plate-forme carrée et complète magnifiquement le tableau de la mosquée à plusieurs dômes qui se trouve à l’arrière-plan. Deux hautes tours, sculptées de façon admirable et avec un grand art, ornent l’entrée centrale. Le dôme central de la mosquée n’existe plus – c’est aussi l’une des raisons pour lesquelles le masjid est un endroit idéal pour prendre de superbes photos à partager sur Instagram.

Ne vous pressez pas en visitant la mosquée et prenez tout votre temps pour admirer les sculptures complexes qui ornent les piliers et les niches. Vous verrez également les vestiges d’un bassin pour les ablutions à proximité du cénotaphe.

Kevada Masjid se trouve à environ 1 km de Saher ki Masjid mais n’est pas facile d’accès. La route est couverte d’une végétation foisonnante et les voitures ne peuvent aller que jusqu’à une certaine distance. Vous devrez marcher les 300 mètres restants pour accéder à la mosquée. Mais la marche en vaut vraiment la peine.

À 1 km à gauche de la Kevada Masjid se trouve la Nagina Masjid. Le chemin qui y mène s’insinue à nouveau à travers un dense bosquet d’arbres. Nous vous conseillons de visiter ces deux mosquées à la lumière du jour et non au crépuscule.

  • Pavillon Kabutar Khana

Un autre monument qui fera partie de votre itinéraire Champaner-Pavagadh sera le pavillon-pigeonnier Kabutar Khana, qui se trouve à l’extrême ouest du quartier historique, sur les rives d’un grand lac appelé Wada Talav. Ce monument présente une vue imprenable sur la colline Pavana.

Le pavillon Kabutar Khana est une petite structure enduite en chaux, sans dôme, avec plusieurs piliers et des niches sculptés. Apparemment, cet endroit servait de pavillon d’été au sultan en raison de sa proximité avec le lac et parce qu’il avait une multitude de fenêtres permettant la libre circulation de l’air.

Juste devant le pavillon d’été se trouve une structure plus petite où le roi gardait son perchoir de pigeons. Les jours de congé, le sultan laissait les oiseaux voler et jouer dans l’eau tout en profitant lui-même de la brise fraîche.

  • Kamani Masjid

Kamani Masjid est une autre belle mosquée qui se trouve entre Jami Masjid et le pavillon Kabutar Khana. La route d’accès n’est pas pavée, sans indications routières assez claires et en plus elle se trouve couverte d’arbres.

Il y a de fortes chances que vous trouviez le Kamani Masjid tout seul, s’il s’agit d’une visite privée des ruines. Personne ne vient vraiment ici, même si l’endroit n’est pas si inaccessible que cela.

Ce qui distingue vraiment le Kamani Masjid, c’est cette collection d’arches sans toit en vue. Cela rend la mosquée d’une beauté inaltérable.

  • Ek Minar ki Masjid

Un seul minaret se dresse sur un piédestal élevé à Ek Minar ki Masjid. La mosquée a été construite par Bahadur Shah au début du XVIe siècle. Cependant, il n’en reste pratiquement rien aujourd’hui, à l’exception d’un grand minaret.

Outre ces lieux magnifiques, vous pouvez visiter plusieurs autres mosquées dans le parc archéologique, comme Nagina Masjid et Lila Gumbaz ki Masjid. Il y a également un bureau de de douane « custom home », un puits à degré et une structure proéminente appelée Saat Kaman située au bord d’une colline à la pointe sud de Champaner (Pavagadh). Saat Kaman veut dire sept arches. Néanmoins, on n’en voit plus que six, la septième arche ayant été détruite. Tous ces monuments sont autant d’ajouts intéressants à ces édifices.

Notez qu’il est difficile de tout voir si vous visitez en une journée, surtout si vous voulez vraiment réserver beaucoup de temps à chacun de ces monuments. De plus, beaucoup d’entre eux sont intéressants à photographier. Nous vous conseillons donc de consacrer plus de temps à la visite de Jami Masjid, Kevada Masjid, et Kamani Masjid.

Meilleur moment pour visiter Champaner

Le meilleur moment pour visiter Champaner est l’hiver (novembre – février), lorsque les températures sont basses et que le temps est agréable. En bref, c’est une destination idéale pour des vacances d’hiver en Inde.

Les étés sont secs et rudes avec des températures allant jusqu’à 40 °C (104 °F), la canicule en quelque sorte. Il est donc intenable de sortir se promener sous la chaleur pour explorer les ruines, qui sont assez dispersées et sans couverture.

Comment se rendre à Champaner

Champaner est bien desservi par les routes et est accessible par les compagnies aériennes, les trains et les transports routiers. L’aéroport de Vadodara est l’aéroport le plus proche de Champaner. Il est situé à environ 45 km de la ville.

Nous organisons également des voyages sur mesure aux Maldives et au Népal, au Bhoutan et au Tibet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 








    Catégorie d'hébergement
    Hôtel 3*Hôtel 4*Hôtel 5*Luxe
    Services des guides francophone

    X
    Demandez un devis