Que visiter à Mysore
Guide de voyage pour l'Inde

Que visiter à Mysore

Que visiter à Mysore ? Que faire à Mysore ? Nous vous parlons des meilleurs endroits à visiter à Mysore

Alors que les grandes agglomérations indiennes laissent souvent une impression de dissonance urbanistique, Mysore, avec ses larges avenues paisibles, ses parcs bien verdoyants, ses édifices pompeux, laissent dégager une ambiance de sérénité qui vous étonnera. C’est une ville animée, certes, mais non stressante. Appelée aussi la ” ville des palais “, Mysore officiellement Mysuru depuis 2014, renferme un charme qui envoûte et dégage une agréable odeur enivrante de bois de santal et de jasmin.

Mysore est située au sud-ouest de l’Inde dans l’état du Karnataka, et elle était à l’origine la capitale du royaume de Mysore de 1399 à 1947. Riche en histoire, Mysore possède une large variété d’attractions.

Palais illuminé à Mysore
Que visiter à Mysore : Palais illuminé à Mysore

Imprégnée par une diversité de cultures et de religions, Mysore incarne ce mélange de styles hindou, musulman, gothique et Rajput. C’est pourquoi elle a tant de choses à offrir, car chaque ethnie et religion ont apporté une couleur unique et sa propre vision, restant témoins de cette diversité et incarnant cet incroyable héritage.

Aujourd’hui, Mysuru est une ville de palais, de jardins, d’avenues ombreuses et de temples, tournée vers la modernité, mais ancrée dans son histoire, conservant encore une partie du charme de l’ancien monde. La ville offre ainsi des expériences inégalées qui rendraient vos vacances inoubliables !

Si vous planifiez un voyage à Mysore et que vous désirez errer dans les meilleurs endroits à Mysore, nous nous chargerons dans ce blogue de vous dire ce que vous devez visiter et ce que vous devez faire à Mysore.

Mysore est une ville où il est agréable de flâner à pied, car elle possède des zones piétonnes ! Mysore est connu aussi pour son marché aux mille et un parfums et arômes, son magnifique palais de maharajah, ses artisans créateurs d’encens, ou alors de colliers de santal… En un mot, Mysore, la sereine, mérite qu’on la visite.

À propos de Mysore :

Mysore, la deuxième ville de l’État du Karnataka en Inde du sud, avec une histoire très riche a énormément de choses à offrir à ses visiteurs. Cette ville avait abrité plusieurs dynasties dont celle des Wodeyâr, qui avaient fortement contribué à l’essor culturel et économique de la ville et de l’état. Mais il y a un autre fait moins connu concernant Mysore, c’est qu’elle a été désignée comme la deuxième ville la plus propre d’Inde.

Mysore est aussi l’une des meilleures destinations touristiques du Karnataka. Elle possède de somptueux bâtiments, des forêts de santal verdoyantes et d’innombrables centres de yoga… En raison de sa nature polyvalente, Mysore a reçu plusieurs noms différents, comme “ville des palais”, “ville du bois de santal” et même “ville du yoga”. En tant que capitale du Karnataka, elle abrite de nombreux bâtiments historiques, des sites et même des monuments, qui ont été transformés en bibliothèques, jardins, parcs et même musées. Cette culture florissante et les monuments majestueux de la cité lui ont valu le surnom de capitale culturelle du Karnataka

Tout ce que Mysore a à offrir : Les meilleurs endroits à visiter à Mysore

Voici une liste de lieux à visiter absolument lors de votre séjour à Mysore.

Palais de Mysore

La construction de ce somptueux édifice royal et historique, connu aussi sous le nom de palais Ambavilas, fut commandée en 1897 et achevée en 1912. Il sera agrandi en 1940. C’est l’un des plus grands palais de toute l’Inde. Le palais est fait en bois dans un style indo-sarrasin. Pompeux et ostentatoire, ce palais a su concilier l’orient et l’occident dans un mélange harmonieux, créant par là son propre style.

On ne peut nier que ce palais est magnifique de jour comme de nuit. Si vous regardez attentivement, vous allez voir que l’extérieur du palais est orné d’ampoules électriques. En fait, il y en a environ 100 000. Tous les dimanches soir, et les jours fériés entre 19 heures et 19 h 45, le palais est illuminé de mille feux, et le spectacle féerique qui se crée est digne d’un conte de fées. L’entrée est gratuite.

Étant donné qu’il se trouve au centre de la ville, il semble rayonner sur toutes les routes qui y mènent. On dit aussi qu’il est le cœur de la ville de Mysore. L’intérieur du palais est unique en son genre. Les salles sont d’une magnificence inimaginable avec un kaléidoscope de vitrages, de miroirs et de peintures rouges, roses, turquoises et or. Le bois et la pierre richement sculptés donnent à l’endroit un charme complexe, coloré et architectural. C’est depuis ce lieu magnifique que les Wodayars, appelés les Maharajas de Mysore, ont régné sur le royaume de Mysore.

Palais de Mysore pendant les célébrations de Dussehra

Également connue sous le nom de Vijay Dasmi, la célébration de Dusshera est le plus grandiose spectacle du palais. Commémoré chaque année en automne pendant une dizaine de jours, c’est à cette occasion que l’on peut assister à des processions religieuses avec notamment des défilés d’éléphants, de dromadaires et de chevaux ainsi qu’à de nombreux spectacles de musique et de danse.

L’ensemble du palais est d’ailleurs décoré comme une mariée, attirant les touristes du monde entier.

Merveilleuse histoire du palais de Mysore :

Le palais a environ 500 ans d’histoire. Il a abrité différentes familles et a connu de nombreux beaux jours et parfois des mauvais. Le bâtiment que vous découvrez maintenant a été restauré.

  • Il avait été construit à l’origine au XIVe siècle par les rois Wodayar.
  • En 1610, le Raja Wodeyar a quitté Mysore en raison de la chute de Vijayanagar. Cependant, ils ont gardé le palais comme l’une de leurs nombreuses résidences royales.
  • En 1638, pendant un orage, la structure originale du palais a été endommagée par des éclairs. Elle a été réparée par la suite.
  • En 1803, un nouveau palais a été construit après la démolition de l’ancien. Cela a été réalisé pendant le règne de Krishnaraja Wodeyar le troisième.
  • En 1897, le palais a été entièrement détruit par un violent incendie.

La colline de Chamundi :

Ces collines impressionnantes qui portent le nom de la célèbre déesse Chamundi se voient de tous les coins de la ville de Mysore.

Au sommet des collines de Chamundi se trouve un temple vieux de deux mille ans magnifiquement construits, appelé le temple de Chamundeshwari. Ce temple a été érigé au XIe siècle et était à l’époque dédiée à la déesse patronne de la famille royale Chamundi, une déesse qu’on connaissait surtout sous le nom de Durga. Chamundeshwari, la réplique cruelle de la déesse Durga, avait éliminé un démon qui régnait autrefois sur Mysore. Les pèlerins viennent dans leurs plus beaux habits colorés pour admirer la déesse. D’en haut, vous pouvez avoir une vue panoramique imprenable sur la ville de Mysore, le palais de Mysore, le lac Karanji et différents temples.

Un conseil, visitez-le en semaine pour éviter la foule.

Explorez le marché Devaraja

Un autre site incontournable de Mysore est le marché Devaraja, vibrant et animé, ce qui ne manquera pas de vous impressionner par l’ambiance haute en couleur qui y règne. Vous vous sentirez presque happé, mais agréablement, par les couleurs, le vacarme et une bonne dose de chaos.

Ce marché qui a plus de 100 ans est vraiment une expérience indienne unique qui mérite qu’on s’y attarde, et un paradis pour les photographes.

Prenez tout votre temps pour flâner parmi les étals qui débordent de fruits, de légumes et d’épices colorés, de saris en soie, de rangées de bracelets étincelants, d’huiles essentielles, de produits à base de santal tels que les savons et l’encens. Vous y verrez aussi des guirlandes de fleurs odorantes, des myriades de teintures colorées. Les images, les sons et les odeurs du marché sont un véritable régal pour les sens, à l’image des pyramides de poudre de kukuma de diverses couleurs. Mais préparez-vous à marchander si vous avez l’intention de faire des achats.

Que visiter à Mysore

Le palais d’été de Tipu Sultan :

Également connu sous le nom de Dariya Daulat Bagh, littéralement « jardin de la mer des richesses », ce palais est la résidence d’été de l’empereur mythique Tipu connu, entre autres pour sa légendaire galanterie. Le palais devrait être aussi fabuleux que l’empereur lui-même et si vous le visitez, vous ne serez pas déçu. Le fort est situé à proximité du marché très fréquenté de Krishna Rajendra City. Le palais de Tipu Sultan est également connu sous le nom de la “demeure du bonheur”.

Ce fort est un point de repère très important de la ville, car il représente une architecture de style indo-islamique très sophistiquée et élégante. Mais ce qui rend ce lieu réellement impressionnant, c’est que presque chaque centimètre carré est orné de fresques incarnant des peintures de Mysore. Le grand empereur nomme son palais “Rash e Zannat”, ce qui signifie “envie des cieux”. Ce fort a été ouvert au public en 2005.

Le palais d'été de Tipu Sultan

Quelques sites intéressants situés à proximité de Mysore

Srirangapatna : A 18 km de Mysore

Srirangapatna est une ville insulaire populaire, entourée par la rivière Cauvery, dans l’état du Karnataka. Cette ville est située à une distance de 18 kilomètres de Mysore. Elle est populaire pour ses chefs-d’œuvre architecturaux des styles Vijaynagar et Hoysala. Srirangapatna abrite le temple Ranganathaswamy, dédié au Seigneur Vishnu. C’est l’un des plus importants lieux de pèlerinage Vaishnavite du sud de l’Inde. C’est aussi l’un des meilleurs endroits à voir à Srirangapatna. Autrefois, cette ville était la capitale de Tipû Sultân, et de Hyder Ali et conserve également diverses références historiques.

Pourquoi la ville est célèbre ?

En plus de sa riche architecture, cette ville est également célèbre pour son importance historique. Sous le règne de Tipû Sultân, elle était la capitale de Mysore. En outre, cet endroit est connu pour la beauté de ses paysages, en particulier pour les chutes d’eau qui se trouvent à 27 km en amont de la ville. En fait, il s’agit de la deuxième plus grande cascade d’Inde. La ville de Srirangapatna est imprégnée d’une grande solennité spirituelle, renfermant un large éventail de monuments historiques et religieux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, à l’instar des tombes, des palais, des temples et des entrepôts militaires.

Temple Somnathpur Mysore : A 35 km de Mysore

Ce lieu de culte qui remonte au XIIIe siècle se trouve à seulement 35 kilomètres de Mysore et constitue une excursion d’une journée facile depuis la ville. C’est l’un des meilleurs exemples des sculptures complexes qui personnalisent la majorité des architectures Hoysala du Karnataka, en Inde. À première vue, le temple de Somnathpur, également connu localement sous le nom de temple de Chennakesava, semble relativement minuscule. Essentiellement si on le compare à des lieux comme le célèbre temple Meenakshi de Madurai ou Hampi.

Pourtant, une visite du temple de Somnathpur peut vous prendre plus de temps que prévu. Sa splendeur et sa magnificence résident au niveau des détails. Le temple de Somnathpur retrace des milliers d’histoires grâce aux statues de dieux et de déesses et aux sculptures en relief illustrant les épopées hindoues du Mahabaratha et du Ramayana. Il n’est pas nécessaire d’être hindou pour être fasciné et imprégné par les œuvres d’art du temple de Somnathpur.

Histoire du temple de Somnathpur

Le temple de Somnathpur a été construit sous le règne du roi Hoysala Narasimha III. Le roi avait accordé un grand terrain près de Mysore à l’un de ses généraux d’armée, selon la tradition de la création d’un agraharam. Cela signifie que la terre était offerte à un membre de la caste des brahmanes dans le but de créer une communauté religieuse.

Un agraharam typique avait une route allant du nord au sud avec un temple de Shiva d’un côté et un temple de Vishnu de l’autre. Le général Somnatha avait pris sa tâche au sérieux et avait d’abord construit le temple Chennakesava dédié à Vishnu, puis le temple Pancha linga dédié à Shiva. D’autres temples avaient suivi, mais la plupart furent détruits lors des guerres qui avaient opposé les hindous aux sultans musulmans.

Le temple Chennakesava était le plus grand et le plus beau temple de l’agraharam de Somnatha. Bien qu’il ait été endommagé à plusieurs reprises au cours de l’histoire, il fut à chaque fois restauré et réparé pour conserver son ancienne gloire. Parmi ceux qui avaient participé à la rénovation du temple, on compte les rois de Vijanagara qui avaient également construit Hampi. De nos jours, il est simplement connu sous le nom de temple de Somnathpur.

Parc national de Nagarhole : A 90 km de Mysore

Nagarahole, qui s’étend sur Mysore et Kodagu, couvre une superficie de 847,981 km². Il s’agit d’une importante réserve de tigres dans le Karnataka et forme une immense zone protégée dans le cadre du projet Tigre et du projet Éléphant. Ce parc incarne la nature sauvage à l’état pur en abritant une importante faune regroupant une large population de carnivores et d’herbivores dont : Le tigre, le léopard, le chien sauvage d’Asie et l’ours paresseux, l’éléphant d’Asie, le gaur, le sambar, le chital, le muntjac, l’antilope à quatre cornes, le cochon sauvage, le cerf-souris et le langur du sud-ouest.

Nagarahole est contiguë au sanctuaire de faune de Wayanad (Kerala) au sud et à la réserve de tigres de Bandipur au sud-est. Le parc renferme un nombre important de cours d’eau. Les réservoirs de Kabini et de Taraka sont de grands plans d’eau situés respectivement à l’ouest et au sud-est du parc.

Que visiter à Mysore

Nagarahole est connu pour abriter l’une des populations de tigres les plus denses du pays, après les réserves de Corbett et de Kaziranga. Nagarahole renferme un kaléidoscope de paysages imprenables et de merveilleux cours d’eau sinueux, qui ne manquent pas de fasciner par sa beauté naturelle les amateurs de faune et tout visiteur.

La réserve de Nagarahole Tiger est également l’endroit rêvé pour les amateurs d’oiseaux, car elle abrite une étonnante variété d’oiseaux, qui ne laisserait pas insensibles ceux qui sont là régulièrement ou les visiteurs qui sont de passage.

Comment se rendre à la ville de Mysore :

Il existe de nombreuses options pour se rendre dans la ville de Mysore. Vous trouverez ci-dessous une liste des moyens de transport pour vous rendre à Mysore.

Par avion :

La ville de Mysore possède un aéroport, également appelé aéroport Mandakalli. Il s’agit d’un aéroport domestique situé à 11 km de distance. Il ne s’agit toutefois pas d’un aéroport international. Vous pouvez rejoindre Mysore depuis n’importe quelle autre ville du pays.

Par Train :

La ville de Mysore est très bien desservie par le train depuis différentes villes de l’Inde.

Par la route :

Mysore est très bien reliée par la route aux villes voisines.

  • Distance de Bangalore à Mysore 145 km
  • Mysore est à 130 km d’Ooty
  • De Hassan à Mysore : 130 km

Nous avons couvert ici les meilleurs endroits à visiter à Mysore. Alors, peut-être c’est l’occasion de découvrir cette ville somptueuse lors de vos prochaines vacances.

Meilleur moment pour visiter Mysore

Mysore connaît un climat tropical humide et sec, ce qui la rend chaude et humide pendant la majeure partie de l’année. Les hivers sont secs et plus frais. La période de la mousson est également agréable avec des averses abondantes. Le meilleur moment pour visiter Mysore est donc soit en hiver, entre décembre et février, lorsque le temps est assez agréable pour l’explorer, soit juste après la mousson, entre septembre et novembre, lorsque la température est beaucoup moins élevée que les mois précédents.

Nous organisons également des voyages sur mesure aux Maldives et au Népal, au Bhoutan et au Tibet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 








    Catégorie d'hébergement
    Hôtel 3*Hôtel 4*Hôtel 5*Luxe
    Services des guides francophone

    X
    Demandez un devis