Temple de Pattadakal au Karnataka
Les meilleurs monuments de l'Inde

Temple de Pattadakal au Karnataka

Visiter le complexe du temple de Pattadakal au Karnataka

Pattadakal qu’on peut traduire par « lieu de couronnement » est un petit village implanté sur la rive ouest de la rivière Malaprabha dans le district de Bagalkot, dans le nord du Karnataka. Situé à environ 22 km de Badami, la ville la plus proche, Pattadakal est une démonstration des prouesses architecturales de la période Châlukya. D’ailleurs, l’UNESCO présente Pattadakal comme “une synthèse harmonieuse et subtile de formes architecturales du nord et du sud de l’Inde” et une représentation de “l’art éclectique” à son apothéose.

Pattadakal, également appelé Paṭṭadakallu ou Raktapura “la ville du rouge”, est réputé pour une série imposante de temples qui remonte aux VIIe et VIIIe siècles de notre ère, sous l’égide de la dynastie des Châlukya. Le complexe de temples de Pattadakal compte environ 9 temples hindous et 1 sanctuaire jaïn, situé à environ un kilomètre à l’ouest du groupe principal, ainsi que 25 inscriptions gravées sur pierres érigées à l’époque des premiers rois Chalukya. Les temples hindous sont tous reliés par une passerelle, alors qu’on peut accéder au temple jaïn par la route.

La beauté atemporelle et la valeur historique de ces temples leur ont valu d’être inscrits au patrimoine mondial en 1987.

Temple de Pattadakal au Karnataka
Temple de Pattadakal au Karnataka

Cet ensemble de temple se trouve sur la rive ouest de la rivière Malaprabha, là où la rivière bifurque vers le nord. Les gens ont tendance à croire que les endroits où les rivières s’orientent vers le nord sont totalement sacrés, Varanasi en est un exemple. De nombreux temples anciens furent édifiés dans ces lieux sacrés. Pattadakal se trouve aussi sur un lieu sacré. Comme son nom le montre, Pattadakal était le lieu des cérémonies de couronnement durant la dynastie Chalukya. Nulle autre ville de l’Inde ne dégage une présence religieuse aussi permanente. L’air lui-même est toujours parfumé par l’odeur de l’encens et la journée débute par le son des cloches du temple et les appels de “Har har Mahadev !” signifiant « tout le monde est Mahadevet » !

Qui avait bâti les temples de Pattadakal au Karnataka ?

Les temples de Pattadakal avaient été construits du VII au VIII siècle de notre ère par différents souverains de la dynastie Châlukya.

Le temple Virupaksha, le plus grand et le plus raffiné des monuments de Pattadakal, avait été commandité par Lakamahadevi aux alentours de 740 de notre ère et cela à la suite des campagnes militaires triomphantes du roi Vikramaditya II contre les Pallavas.

les temples de Pattadakal
Temple de Pattadakal au Karnataka

Quant au temple Mallikarjuna au style dravidien, il avait été construit par la reine Trailokyamahadevi la sœur de la reine Lakamahadevi pour commémorer la victoire de Chalukyan sur les Pallavas. Construit presque à la même époque que le temple Virupaksha, c’est une version miniature de ce dernier présentant plusieurs similarités architecturales.

Le temple Sangameshvara, appelé temple Vijayeshvara, est un imposant temple de style Dravida qui avait été construit par le roi chalukyan Vijayaditya.

Très probablement, le site de Pattadakal a servi de lieu de couronnement pour les premiers Chalukyas. Pattadakal a été pratiquement abandonné après la chute de la dynastie Chalukya.

Visites dans et autour de Pattadakal

Les Chalukyas étaient connus pour avoir été des mécènes de l’art et de la culture. Ils avaient la chance de pouvoir compter sur certains des artisans les plus qualifiés de leur époque, et leurs efforts combinés ont donné naissance à un nouveau style d’architecture appelé “architecture Chalukyan” et à plusieurs édifices architecturaux d’une beauté incomparable. Nous parlerons ici de certaines des principales attractions.

Le temple Virupaksha

Parmi tous les temples de Pattadakal, le temple de Virupaksha est un pur chef-d’œuvre. Autrefois connu sous le nom de temple Lokesvara, car il avait été construit par Lokamadadevi, reine du roi Chalukyan, Vikramaditya II, c’est le seul temple où l’on pratique régulièrement un culte. Construit face à l’est, il se trouve près du village adjacent. Et si la reine l’a commandité c’est afin de commémorer la victoire de son mari sur les Pallavas de Kanchi.

Le temple a été construit dans le style d’architecture dravidien et il est entièrement décoré de sculptures et d’inscriptions complexes. Il abrite un Nandi Mandapa séparé, trois porches, une grande salle, un sanctuaire principal, deux sanctuaires secondaires et un large passage. Le pinacle au-dessus de la superstructure du temple ressemble à une noix de coco placée sur un pot.

Le temple Virupaksha

L’architecture du temple ressemble à celle du temple Rajasimheshwara (aujourd’hui Kailashanatha) de Kanchi qui a fait une profonde impression sur l’esprit de Vikramaditya II lorsqu’il s’est rendu à Kanchi en tant que conquérant. Le légendaire temple Kailasha à Ellora Caves avait été calqué sur ce temple, quoique le temple Virupaksha fût lui – même calqué sur le temple Kailasanatha à Kanchipuram. On pense que les rois Rashtrakuta ont dû employer les artisans qui avaient œuvré à la construction du temple Virupaksha à Pattadakal.

Temple Mallikarjuna

Un petit passage depuis le temple Virupaksha vous conduira au temple Mallikarjuna. Construit en 740 après J.-C. par Trailokyamahadevi, la deuxième reine de Vikramaditya II, il était à l’origine connu sous le nom de temple Trailokeshwara. Trailokyamahadevi était la jeune sœur de la reine couronnée Lokamahadevi. Le temple Mallikarjuna est presque similaire au temple Virupaksha. Les deux temples, situés côte à côte et construits presque simultanément, se ressemblent beaucoup dans leur plan, leur édification et leur ornementation. Toutefois, Mallikarjuna est de plus petite dimension et comporte plusieurs différences

Le dôme de ce temple est circulaire, alors que celui du temple Virupaksha est carré. Le plafond comporte des panneaux représentant Gajalakshmi et Nataraja avec Parvathi. Les piliers du temple illustrent la naissance et la vie de Krishna. Il y a des sculptures de Mahishasuramardini et Ugranarasimha.

Un pilier monolithe partiellement brisé s’élève au milieu de la cour près du temple Mallikarjuna. Il comporte des graffitis sur les règnes des rois Vijayaditya et Vikramaditya de la dynastie Chalukya.

Temple Sangameshvara

Peut-être le plus ancien temple de Pattadakal, il a été bâti par le roi chalukyen Vijayaditya qui y a installé un Shivalinga appelé Vijayeshvara en son honneur. Le temple qui occupe une position centrale sur le site de Pattadukal, est orienté vers l’est comme les autres grands temples de Pattadakal. Le temple de Sangameshwara est grand et rectangulaire, mais sa conception est très simple. Sa structure reflète le style architectural dravidien et le temple possède un passage intérieur, un sanctuaire principal, deux sanctuaires secondaires et un hall.

Temple Sangameshvara

À l’intérieur de ce temple, se trouve un Shiva Lingam vieux de plus de 1 000 ans. Des images inachevées de sculptures de Vishnu, Varaha, Shiva accompagné de Nandi, etc. sont visibles sur les murs extérieurs du temple.

Le temple de Galaganath

Construite en grès, la tour de ce temple est de style nâgara du nord de l’Inde. Le temple n’a probablement jamais été achevé. Le temple est unique en raison de son emplacement idéal, plus précisément, il se trouve à la convergence de deux rivières, Tunga et Bhadra qui se rejoignent et forment la rivière Tungabhadra. Le temple revêt une importance majeure pour les fidèles de Shiva.

Le temple de Shiva possède un lingam connu sous le nom de Sparsha Lingam et se trouve dans une salle fermée, quant à la tour du temple, en forme de pyramide, elle se dresse majestueusement et donne à l’espace un certain charme. On y trouve aussi différentes inscriptions qui parlent de la dynastie Chalukyan et du souverain, le roi Vikramaditya qui avait aidé à promouvoir les arts et la musique durant son règne.

Temple de Pattadakal au Karnataka

Le temple comprend une belle sculpture montrant le Seigneur Shiva à huit bras et portant une guirlande de crânes en train de tuer le démon Andhakasura. L’une des mains, du côté droit, brandit un trident qui s’enfonce dans le corps du démon Andhakasura.

Autres temples

Les autres temples du complexe de Pattadakal comprennent le temple Kashi Vishweshvara, le temple Kadasiddhesvara, le temple Jambulinga, le temple Chandrashekhara, le temple Papanatha et un temple Jain.

Le temple Kashi Vishweshvara avait été construit avec un vimana (partie supérieure) de style nâgara du nord de l’Inde et fait face à l’est. Un Nandimandapa construit séparément se dresse devant la partie principale du temple, dans un état de délabrement. La superstructure du temple n’a pas de pinacle. Les murs du temple sont décorés de figures sculptées, de bas-reliefs et d’inscriptions utiles. Le temple se trouve implanté au milieu d’un labyrinthe de venelles, mais laisse dégager une grande ambiance de dévotion et attire toujours une pléiade de fidèles.

Le temple de Jambulinga est situé derrière le temple de Galaganath. Seul un petit hall sans plafond et un sanctuaire forment aujourd’hui le temple. Le temple est orienté vers l’est comme les autres temples. Une belle sculpture de Nataraja est placée sur la face orientale de la tour au-dessus de la porte. Nataraja est accompagné de Parvati et de Nandi.

Le temple de Papanatha (ou Papanasha) est situé près de la rivière Malaprabha, au sud du temple Virupaksha. Ce temple se compose d’un porche, d’un hall, d’une salle intérieure, d’un sanctuaire et d’un passage circulaire. Le porche est situé à l’avant du temple, face à l’est. Le temple est orné de sculptures décoratives, de bas-reliefs et de nombreuses inscriptions.

Meilleure période pour visiter Pattadakal

Pattadakal peut être visité toute l’année, cependant, la saison la plus propice est d’octobre à mars avec un temps agréable pendant les hivers doux. La saison estivale, de la première semaine d’avril à la dernière semaine de juin, est extrêmement chaude.

De juillet à septembre, les pluies sont modérées à excessives pendant la mousson. Parfois, la rivière Malaprabha est inondée pendant la mousson, et l’eau jaillit dans le complexe du temple. Les temples restent inaccessibles aux touristes pendant les inondations. Malheureusement, les inondations répétées nuisent à la longévité de ce site patrimonial.

Temple de Pattadakal au Karnataka
Temple de Pattadakal au Karnataka

Comment se rendre à Pattadakal ?

Pattadakal est à environ 22 km de Badami. Vous devez d’abord rejoindre Badami depuis n’importe quelle ville du pays.

Par avion

L’aéroport le plus proche de Pattadakal se trouve à Belgaum. Il est situé à une distance d’environ 170 km de Pattadakal. De nombreux vols directs relient certaines villes indiennes comme Delhi, Mumbai et Chennai à Belgaum. À l’arrivée, vous devrez prendre un taxi pour arriver à Pattadakal.

En train

Si vous envisagez de visiter cet endroit en train, Badami est la gare la plus proche, située à environ 20 km de cette destination touristique du Karnataka. À l’arrivée, faites une excursion pour visiter Pattadakal.

Par la route

Cet endroit est très bien relié aux autres villes par la route. Plusieurs bus, à la fois publics et privés, desservent de façon régulière les villes les plus importantes du Karnataka telles que Bengaluru (514 km), Hubli (122 km) et Belgaum (180 km).

Veuillez nous écrire et nous serons heureux d’organiser pour vous et en tenant compte de vos préférences un voyage sur mesure pour visiter Badami et d’autres lieux intéressants en Inde du Sud.

Nous organisons également des voyages sur mesure aux Maldives et au Népal, au Bhoutan et au Tibet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 








    Catégorie d'hébergement
    Hôtel 3*Hôtel 4*Hôtel 5*Luxe
    Services des guides francophone

    X
    Demandez un devis