Que visiter à Badami
Guide de voyage pour l'Inde,  Les meilleurs monuments de l'Inde

Que visiter à Badami

Que visiter à Badami ? Que faire à Badami ? Nous vous parlons des meilleurs endroits à visiter à Badami

Implantée en plein milieu d’une vallée escarpée, aux alentours du lac d’Agastya, la ville de Badami est une destination qui assure un dépaysement absolu grâce à ses grottes et ses temples.

Badami, autrefois connu sous le nom de Vatapi, était la capitale du puissant royaume des Chalukyan. Elle se trouve dans le district de Bagalkot au Karnataka. Ce district comprend quelques sites historiques étonnants datant de l’Inde ancienne à l’instar de Badami, Pattadakal et Aihole. Elles étaient les centres névralgiques de l’empire Chalukyan dans leurs jours de gloire. Aujourd’hui, ces régions s’apparentent à de petites villes ou à des villages reculés et sont en quelque sorte le terreau de l’art Chalukya. Badami et toute sa vallée font partie du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Badami, Aihole et Pattadakal, ces trois endroits se trouvent dans le voisinage immédiat. Vous devriez passer au moins une journée entière à Badami ou bien une demi-journée à couvrir l’essentiel de Badami et une autre journée à explorer Aihole et Pattadakal.

Que visiter à Badami

Pourquoi devriez-vous planifier un voyage à Badami ?

Les temples sculptés dans la roche de Badami représentent d’excellents aperçus du riche patrimoine culturel de l’Inde. Le style architectural assez distinctif de Chalukya à Badami incarne l’une des techniques de construction les plus innovantes de son époque. Différents forts ont été édifiés par les souverains de la dynastie Chalukya au nord et au sud des grottes. Un lac artificiel annelé borde un côté de ces grottes. La campagne offre également un paysage fantastique. Incontestablement, Badami fascinera les aficionados de culture, d’histoire et d’architecture.

Que visiter à Badami ? Lieux à visiter à Badami

Une promenade dans les ruines vous fera découvrir le meilleur de Badami. Toutes les attractions les plus importantes de Badami se trouvent implantées aux environs du lac Agasthya, entre deux hautes falaises escarpées au nord et au sud.

Musée archéologique de Badami

Après avoir pénétré dans le complexe massif du lac Agasthya, vous trouverez le musée archéologique sur le côté gauche, à proximité de l’entrée principale. Une statue en pierre de Nandi (le taureau du Seigneur Shiva) et du Seigneur Ganesha a pris place à côté de la billetterie.

Le musée qui a été inauguré en 1982 héberge de magnifiques spécimens de sculpture, y compris ceux des admirables représentations de Lajja-Gauri, un culte de fertilité autrefois très populaire dans la région. Le musée se compose de quatre sanctuaires rupestres sculptés dans ces falaises rouges au-dessus du lac. L’immense majorité des sculptures qui s’y trouvent incarne Shiva, Ganesh ou Vishnou. Vous y découvrirez aussi des outils en pierre et des sculptures préhistoriques, des éléments architecturaux, des inscriptions de précieuses curiosités et artefacts locaux, des pierres de héros, etc. qui datent du 6e au XVIe siècle de notre ère et offrant ainsi un excellent aperçu de la civilisation et des cultures qui se sont développés dans cette région.

L’escalier situé à l’arrière du musée parcourt de nombreuses portes fortifiées pour aboutir à différents temples et ruines. Le fort domine les toits de Badami et offre une vue panoramique imprenable sur les environs.

Le lac Agasthya

En continuant à marcher, vous arriverez à un magnifique réservoir d’eau, connu sous le nom de “lac Agasthya”. Le lac est délimité par les temples troglodytes de Badami au sud et le fort de Badami au nord. À l’est du lac Agastya, vous découvrirez le magnifique complexe du temple de Bhootnath. Ces temples sont dédiés à la divinité du Seigneur Shiva, ici vénéré comme Bhootnatha le seigneur de l’âme.

Du haut du fort de Badami et des temples troglodytes de Badami, le lac se révèle extrêmement pittoresque. Toutefois, de près, l’eau est loin d’être très propre.

Le lac est bordé de marches en grès (ghats) sur trois côtés, ce qui le rend encore plus spectaculaire. Ces gradins sont devenus la chasse gardée des lavandières, ainsi vous pouvez tomber sur de nombreuses femmes locales en train de laver leurs vêtements ou ustensiles. Vous remarquerez aussi de nombreuses personnes se baignant sur les marches de grès (ghats). On croyait autrefois que l’eau du lac était sacrée et possédait donc un certain pouvoir curatif ; cette dimension sacrée n’existe plus.

Visiter Badami en Inde

Complexe du temple de Bhootnath

Bâti sur une large plateforme à même le lac, le temple situé à l’est du lac Agasthya peut être atteint depuis la rive. Un autre groupe de temples Bhootnath se trouve au nord-est du lac. Le complexe du temple oriental constitue le temple principal. On pense qu’il a été construit au Ve siècle.

Le groupe de temples Bhootnath est dédié au Seigneur Shiva. À l’intérieur du temple, il y a une myriade de sculptures sur le mur. Derrière le temple, vous y verrez d’authentiques sculptures ciselées sur un seul rocher et représentant les images de divinités hindoues comme Lord Vishnu, Lord Ganesha, Varah Avtar de Lord Vishnu, Narsingh Avtar de Lord Vishnu, Shivalingam, Nandi Bull, etc.

Le Fort de Badami et la zone environnante

À côté du musée, vous trouverez un sentier en escalier qui monte à travers les falaises de la colline du Nord. Empruntez le sentier et vous atteindrez la partie supérieure de la colline d’où vous allez jouir d’un spectacle époustouflant. La partie supérieure de la colline est presque plate et recouverte de nombreux arbustes et épines. Il y a plusieurs sentiers de randonnée, de petits étangs, de petits temples avec d’excellentes sculptures et le fort de Badami. Ce monument qui s’érige au sommet d’une colline reste un témoin muet d’un temps révolu culturellement florissant. Bâti dans le style architectural de Chalukyan, le fort est encerclé de doubles murs de fortification. L’entrée du fort semble sous la protection de Nandi, le taureau de Lord Shiva.

Que visiter à Badami

Vous pouvez vous promener le long de la falaise pour observer toute la ville de Badami. D’en haut, les maisons de Badami, blanchies à la chaux et aux toits plats, paraissent tellement collées les unes aux autres qu’on a l’impression qu’on peut passer d’un toit à l’autre sans la moindre difficulté.

Vous ne pouvez accéder au fort qu’à pied. Il est constitué de deux complexes Shivalaya bâtis au Ve siècle par le roi Pulakesan II, qui vénérait le dieu hindou Lord Vishnu. Le Shivalaya supérieur est consacré au Seigneur Shiva ; alors que la partie inférieure est consacrée au Seigneur Ganesha.

Vous y verrez des contes mythologiques inscrits sur les murs extérieurs du haut Shivalaya. Ces récits décrivent Krishna soulevant la colline de Govardhan peuplée de troupeaux, ou Krishna écrasant le serpent Kaliya… Quelques mètres avant les shivalayas, vous trouverez deux mandapas ouverts construits sur une terrasse sculptée dans la roche avec des torses d’éléphants usés.

Les ruines du Shivalaya inférieur se trouvent à quelques pas devant le Mandapa. Au nord, un canon du XVIe siècle surplombe la ville. La tour de guet du fort, un peu plus loin, remonterait au XIVe siècle.

Malegitti Shivalaya est un autre temple important situé sur la colline nord. Il s’agit du monument le plus magnifique et le mieux préservé de l’époque des premiers Chalukyas à Badami. Le temple est niché sur un côté de la colline nord, sous le fort de Badami. Vous découvrirez entre les fenêtres en pierre de magnifiques sculptures de Shiva portant un trident et de Vishnu tenant une conque et un disque. Vous pouvez facilement atteindre le temple depuis la route principale en empruntant une ruelle assez exiguë, juste en face de l’arrêt de bus.

La distance séparant le fort de Badami sur la colline nord et les grottes de Badami sur la colline sud n’est que d’un kilomètre, mais la plupart des touristes ne se rendent pas au fort après avoir exploré les grottes. La colline au nord est normalement épargnée par les touristes. Vous pouvez donc profiter en toute sérénité des attractions touristiques qui s’y trouvent comme le complexe du temple de Bhootnath, le musée de Badami, et le fort de Badami, et explorer ainsi la région à votre propre rythme. Cela rend les randonnées plus agréables à Badami.

Groupe de temples de Mahakuta

Le groupe de temples Mahakuta se trouve à environ 14 km de Badami. Mahakuta veut dire littéralement “Grand Groupe” et ce nom est attribué à cet endroit parce qu’il renferme un nombre important de temples du Seigneur Shiva dans le même complexe. C’est un lieu de culte entièrement dédié au Seigneur Shiva connu sous le nom de Mahakuteshwara Mahadev. Ce temple est un autre bel exemple de l’architecture chalukyenne.

Le complexe du temple est plein de Shivalinga tout autour et célèbre comme Dakshina Kashi (Kashi du Sud). Les temples sont construits autour d’un étang sacré (Pushkarini Teertha). Il possède un petit Shivalinga avec quatre visages tournés dans quatre directions sur le côté, d’où vous pouvez accéder après être entré dans l’étang.

Que visiter à Badami

Le groupe de temples de Mahakuta renferme diverses inscriptions historiques qui en disent beaucoup sur l’histoire du lieu et de la religion. Et si Mahakuta est un site de grande valeur pour les historiens, c’est principalement en raison des deux inscriptions clés datant du VIIe siècle découvertes dans le temple et décrivant l’histoire de la dynastie Chalukya. Le Nandi Mandapa, le pavillon avec une statue du taureau sacré Nandi ne manque pas aussi d’importance.

Grottes de Badami

Badami est réputé pour ses quatre grottes-temples, toutes sculptées dans un rocher monolithique (unique) de pierre de sable sur le ravin d’une colline. Leur architecture est un subtil patchwork de style dravidien du nord de l’Inde et du sud de l’Inde. Chaque grotte est constituée d’un sanctuaire, d’un hall, des colonnes et une terrasse couverte.

Que visiter à Badami

Les trois premières grottes-temples sont dédiées aux dieux et déesses hindous, alors que la dernière est dédiée au Seigneur Mahavira, le fondateur du jaïnisme considéré comme le 24e Tirtha˙nkara (saint). Les quatre grottes-temples incarnent la nature séculaire des souverains de l’époque et leur grande tolérance religieuse. Mais tout laisse croire que les religions les plus suivies sont l’hindouisme, le jaïnisme et également le bouddhisme.

Précautions à prendre lors de la visite des grottes

Les temples troglodytes de Badami abritent des créatures malveillantes qui vivent constamment à l’abri des dieux et déesses sacrés. Vous y verrez des centaines de singes prenant place sur les marches de pierre menant au sommet. Faites attention en escaladant les marches autour des grottes.

Grotte-Temple 1

En partant de la billetterie, une longue volée de marches vous mène à la première grotte-temple. Dédiée au Seigneur Shiva, elle est certainement la plus ancienne de Badami. Elle remonte au Ve siècle et avait été construite par le roi chalukyan Pulkesin I.

Ce temple rupestre abrite, entre autres, une sculpture de la danse cosmique de Shiva Nataraja représentée avec dix-huit bras, avec lesquels le Seigneur Shiva peut exécuter 81 chorégraphies ou mudra de Natya Shastra.

Grotte-Temple 1

Vous pouvez également voir les reliefs de Ganapati, Nandi, Shanmukha et de Mahishasuramardhini, la déesse Durga tuant le démon-buffle Mahishasura (C’est juste à l’entrée du temple, à droite).

Cette grotte-temple est creusée dans le grès rouge et possède une immense salle soutenue par d’innombrables piliers et un sanctuaire de forme carrée creusé dans le mur du fond. On y voit un lingam, l’emblème de Shiva.

Grotte-Temple 2

Le deuxième temple connu pour ses sculptures au plafond est dédié au Seigneur Vishnu et à ses avatars (incarnations).

Vous pouvez y accéder via une volée d’escalier de 64 marches depuis le premier temple. La meilleure sculpture de cette grotte est l’image du Seigneur Vishnu dans son avatar Varaha (Varaha le Seigneur à visage de sanglier, au corps humain). Dans cet avatar, Vishnu s’incarna en homme-sanglier pour sauver la déesse Bhudevi (la Terre) du démon Hiranyaksha. Au plafond de cette grotte, vous pouvez admirer les sculptures de Vishnu en homme -oiseau ou Garuda, un aigle géant mythique.

Grotte-Temple 2

On y trouve illustrées aussi différentes autres scènes extraites des puranas : ce sont des textes de caractère épique écrits entre les IVe et XIVe siècle, et considérés comme d’authentiques livres sacrés de l’hindouisme.

Dans une autre sculpture, il y a l’image du Seigneur Vishnu en Nindra Kolam (il est debout et mesure plus de deux mètres).

Grotte-Temple 3

La troisième grotte-temple, la plus majestueuse, est accessible depuis le deuxième temple par une volée d’escalier de 60 marches. Dédié à Lord Vishnu, c’est une grotte d’environ 30 mètres de profondeur avec des inscriptions datant de la fin du VIe siècle, la période de Kiritivarma Chalukya. Certaines des sculptures ici incarnent la divinité sous de nombreuses formes, notamment Vamana, Trivikarma, avatars du Seigneur Vishnu, et Narsimha, l’homme-lion incarné de cette manière pour sauver Prahlad de Hiranyakashipu. Il y a également des peintures murales illustrant le mariage divin de Shiva et Parvati.

Grotte-Temple 3

L’un des points forts de la troisième grotte-temple est incontestablement la statue de Vishnu assis sur le serpent Adisesha. Les peintures murales du temple représentent également le mariage de Shiva et Parvati.

Grotte-Temple 4

Le quatrième temple est dédié au fondateur du jaïnisme, Lord Mahavira, représenté dans le sanctum santorum en position assise. Cette grotte-temple renferme une infinité d’images sculptées de Tirthankars jaïns. On y trouve également une sculpture du Tirthankara Parshavnatha (avec un serpent à ses pieds).

La partie supérieure des grottes de Badami offre une vue panoramique imprenable sur le lac Agasthya. Toute la région, y compris le complexe du temple de Bhootnath et la colline du Nord, offre depuis le sommet des grottes de Badami un paysage d’une beauté époustouflante, indescriptible.

Que pouvez-vous visiter d’autres à Badami ?

Explorez les merveilleux sites historiques de Pattadakal et d’Aihole depuis Badami.

De Badami à Pattadakal

Pattadakal, la ville des temples, se trouve à environ 22 km de Badami. Ces temples à la beauté intemporelle et ayant une grande valeur historique constituent un point fort de la région. En effet, on recense pas moins de neuf temples qui représentent l’apogée de l’architecture chalukyenne occidentale précoce. Il n’est pas étonnant donc que le site ait été reconnu comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987. D’ailleurs, L’UNESCO a décrit Pattadakal comme “un mélange harmonieux de formes architecturales du nord et du sud de l’Inde” et une illustration de “l’art éclectique” à son apogée. Mais ce n’est pas la seule raison qui puisse expliquer votre visite à Pattadakal.

Site de Pattadakal

De Badami à Aihole

Aihole se trouve à environ 12 km de Pattadakal et 34 km de Badami. Aihole, connu initialement sous le nom d’Ayyavole ou Aryapura, a joué un grand rôle dans la mythologie hindoue. En fait, le village d’Aihole représente un lieu d’un grand intérêt patrimonial et religieux. En effet, il abrite une infinité de temples à l’intérieur de ses murs d’enceinte qui encerclent une zone de plus de 400 mètres de long. Ces temples ne se trouvent pas seulement à l’intérieur de cette enceinte, mais l’ensemble du village d’Aihole est parsemé de temples, où de nombreuses autres structures sont dispersées dans les champs ouverts. En tout, il y a environ 125 temples à cet endroit, grands et petits, la plupart d’entre eux en état de ruine.

Site de Aihole

Comment se rendre à Badami ?

Badami est situé dans le district de Bagalkot au Karnataka. Les principales villes voisines sont Bijapur/Vijaypura (120 km), Hubbali/Hubli (100 km) et Hospet/Hosapete (130 km). Elle se trouve à environ 420 km d’Hyderabad et 450 km de Bengaluru.

Par avion

Il n’y a pas d’aéroport à Badami. Les principaux aéroports proches sont situés à Hyderabad et Bengaluru. L’aéroport de Hubbali (Hubli, 100 km) est un autre aéroport important dans les environs et est desservi par des vols intérieurs en provenance de nombreuses villes de l’Inde. L’aéroport de Belgaum (142 km) est également desservi par quelques vols intérieurs.

En train

Une gare ferroviaire se trouve à Badami, à environ 4 km de la ville. Des trains directs sont disponibles depuis des villes comme Hyderabad, Bengaluru, Mysuru, Mumbai, Ahmedabad, Jabalpur, Varanasi, etc.

Par la route

Badami est bien reliée par la route. Veuillez nous écrire pour tout service de location de voiture.

Meilleur moment pour visiter Badami, Karnataka :

La mousson constitue le meilleur moment pour visiter Badami. Si vous êtes chanceux et que vous êtes au bon moment, vous pourrez assister au remplissage du lac Agastya par les chutes d’eau des collines du sud. Si vous souhaitez vivre cela, visitez Badami juste après la fin de la mousson. L’hiver est également l’une des périodes propices pour visiter Badami, Karnataka. L’été à Badami est chaud et ensoleillé. Le grès des grottes ainsi que les marches du ghat ont tendance à devenir brulants en raison de la grande chaleur qui s’installe en été. Même le lac Agastya a tendance à s’assécher en été. Par conséquent, toute période située entre août et février sera idéale pour explorer cette ville patrimoniale.

Nous organisons également des voyages sur mesure aux Maldives et au Népal, au Bhoutan et au Tibet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 








    Catégorie d'hébergement
    Hôtel 3*Hôtel 4*Hôtel 5*Luxe
    Services des guides francophone

    X
    Demandez un devis