Que faire à Aurangabad
Guide de voyage pour l'Inde

Que faire à Aurangabad

Que faire à Aurangabad : Que voir à Aurangabad

Aurangabad se trouve au carrefour de plusieurs lieux historiques, c’est ce qui pourrait expliquer son statut de métropole du tourisme au Maharashtra. Mais, mis à part son patrimoine architectural et son éclectisme culturel, cette cité se présente aussi comme étant un centre commercial et industriel de premier ordre. En planifiant donc votre séjour, vous devez vous demander ce que vous devez faire et voir à Aurangabad. Notre article vous aidera à décider des meilleures choses à visiter à Aurangabad.

Et ce n’est pas tout, car cette ville d’Aurangabad aux multiples visages incarne bien l’enracinement et l’influence grandissante du bouddhisme dans la société indienne et cela depuis la fin du XIIe siècle. Implantée au cœur de l’État du Maharastra, elle devient l’une destinations touristiques les plus privilégiée par un nombre important de touristes venant du monde entier en raison de la grande diversité des expériences qu’elle offre.

Mieux connue pour ses monuments médiévaux, son riche patrimoine culturel et ses coutumes, Aurangabad est un lieu incontournable à visiter et à explorer. Elle avait été le siège principal de l’Empire moghol durant une longue période, ce qui explique d’ailleurs la présence d’innombrables édifices monumentaux princiers. Entre-temps le dernier souverain de la dynastie moghole Aurangzeb avait fait de Fatehpur sa capitale et l’a baptisée Aurangabad, qui en persan voulait dire : « bâtie par le trône ».

Avec la montée en puissance de l’empire Maratha, la ville a connu une notoriété et une renommée immenses dans les pages de l’histoire indienne.

D’une manière générale, quand on pense à Aurangabad, ce sont principalement les grottes d’Ellora et celles D’Ajanta qui nous viennent à l’esprit. Cependant cette ville possède d’autres points touristiques assez intéressants.

Suggestion d’itinéraire avec Aurangabad : Voyager Centre de l’Inde 14 jours

Voici une liste des meilleurs endroits à voir à Aurangabad

Pour vous éclairer, nous avons donc dressé ici une liste des meilleurs endroits à voir à Aurangabad. Si vous disposez de deux jours complets, nous vous conseillons de voir essentiellement les quatre principaux sites qui représentent les points forts d’Aurangabad. Mais si vous avez 3 jours pour visiter, vous pouvez parcourir la totalité des endroits évoqués ci-dessous.

1. Grottes d’Ajanta (110 Kms / environ 3,5 heures par la route) : Fermé le lundi

Site du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983, ces grottes abritent environ une trentaine de monastères et temples bouddhistes primitifs creusés dans du basalte. C’est une véritable œuvre d’art qui raconte, avec ses différentes sculptures, cette période allant de 200 avant J.-C. à 650 après J.-C.

Les grottes d’Ajanta, considérées comme la forme la plus brillante de l’art indien, illustrent parfaitement cette architecture ancienne, le génie architectural des artisans indiens. Elles avaient été minutieusement construites par des moines bouddhistes au moyen d’outils simples comme des marteaux et des ciseaux. Ils utilisaient ces grottes pour vivre, étudier et méditer. Les peintures et les fresques qu’on voit sur les murs sont un véritable témoignage qui dévoile de nombreux faits inconnus sur le mode de vie des moines, leurs traditions et leurs cultures. Les peintures murales et les sculptures extraordinaires incarnent des histoires extraites des contes du Jataka, et différents événements mythologiques, alors que d’autres fresques illustrent différents événements de la vie de Bouddha. Ces grottes avaient toujours été au centre d’intérêt des géologues en herbe, des passionnés d’histoire et des grands amateurs d’architecture qui y viennent en expédition.

Que faire à Aurangabad
Que faire à Aurangabad : Visiter Grottes d’Ajanta

2. Les grottes Ellora : (35 km / environ 1 heure par la route) : Fermé le mardi

Un des endroits à voir à Aurangabad est incontestablement celui des anciennes grottes d’Ellora. Creusées et dessinées dans la pierre entre 350 et 700 après J.-C., elles sont au nombre de 34 et sont implantées assez près les unes des autres.

Cet authentique musée en plein air relate différents siècles de l’histoire religieuse indienne. Vous ne vous ennuierez jamais devant le spectacle des grottes qui se succèdent devant vos yeux, parfois bouddhistes, hindoues ou jaïns, telle une manifestation de tolérance.

Ces grottes sont identifiées sur la base des distinctions religieuses, à savoir le bouddhisme, l’hindouisme et le jaïnisme. Les 12 grottes qui se trouvent au sud appartiennent aux bouddhistes, les 5 qui sont au nord appartiennent aux jaïns, alors que les 17 grottes au centre sont aux hindous. Elles restent le témoin vivant de la fraternité et du temps de paix qui régnait entre les religions susdites. Tout comme les grottes d’Ajanta, ce site situé à 34 km d’Aurangabad est également inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Toute la structure de ces grottes est constituée de monastères, appelés “viharas”, qui sont divisés en plusieurs niveaux. Ensuite, les structures à plusieurs niveaux sont réparties en petits quartiers destinés au logement, à la cuisine et à d’autres usages.

C’est un plaisir de flânocher sur ce site, en côtoyant la roche, dans le méandre excavé d’une falaise. Vous allez certainement aimer la fraîcheur de l’ombre et l’ambiance reposante qui y règne.

Que faire à Aurangabad
Que faire à Aurangabad : Visiter les grottes Ellora

Consultez notre blog: Visiter les grottes d’Ajanta et d’Ellora

3. Bibi-Ka-Maqbara

Si vous continuez à penser que seul le Taj Mahal est le symbole suprême de l’amour, eh bien, dans ce cas, il y a une surprise pour vous ! Considéré comme l’une des attractions touristiques les plus populaires d’Aurangabad, Bibi-Ka-Maqbara est un endroit incontournable à visiter.

C’est un magnifique mausolée dédié à la mémoire de Rabia-ul-Daurani (alias Dilras Banu Begum). C’était la femme de l’empereur moghol Aurangzeb qui lui avait construit ce mausolée en témoignage de son amour. Essentiellement imaginé par l’architecte persan Ustad-Ata-Ullah, c’est le seul exemple d’architecture moghole existant dans cette partie de l’Inde.

Ressemblant énormément à Taj Mahal, l’une des sept merveilles du monde, Bibi Ka Maqbara avait été construit vers le début du XVIe siècle et sa construction avait pris quelques décennies. Cela avait nécessité une myriade d’ouvriers et une grande somme d’argent également.

Érigé sur une haute plate-forme, le mausolée se dresse majestueusement avec, à ses coins, quatre imposants minarets, comme ceux du Taj Mahal.

Le mausolée tout entier est revêtu de marbres, ce qui lui donne une certaine élégance et un charme inouï. Admirez particulièrement les dessins complexes, émaillés de fines sculptures, qui matérialisent l’amour inconditionnel.

Vous allez être certainement attirés aussi par les pointes des piliers faites en pierres rouges, qui, au coucher du soleil, brillent d’un éclat flamboyant et donnent à ce lieu un halo magique. Ne manquez pas également l’incontournable scène du lever du soleil envoûtant. Lorsque les premiers rayons du soleil projettent le reflet du mausolée sur l’eau, c’est un spectacle époustouflant qui se dévoile devant vos yeux.

Bibi-Ka-Maqbara
Que faire à Aurangabad : Visiter Bibi-Ka-Maqbara

4. Le fort de Daulatabad

Le fort de Daulatabad, connu aussi sous le nom de Devagiri « la demeure des dieux », est situé à environ 11 kilomètres du centre d’Aurangabad. Située à 200 mètres environ au-dessus du niveau de la mer, cette merveille architecturale qui se dresse sur un plateau rocheux offre une vue aérienne imprenable de la ville.

Autrefois, il était réputé comme un rempart impénétrable grâce à une excellente organisation défensive mise en place autour et à l’intérieur du site. D’ailleurs, à travers l’histoire du fort, on apprend que grâce à un système de défense parfait, il était extrêmement difficile pour les intrus d’accéder à l’intérieur de la forteresse, et par conséquent de la conquérir ! En fait, il n’a jamais été conquis par aucun des ennemis et est resté imprenable tout au long de son existence.

Au niveau de son architecture, le fort est entièrement construit en roches solides, que ce soit au niveau de son fossé, de sa galerie souterraine ou de ses trois couches de murs défensifs. Le fort est parsemé de pièges et de stratagèmes défensifs : des fausses portes d’entrée, un tunnel dédaléen, des murs arrondis pour briser la visibilité, succession de portes d’entrée munies de pointes pour arrêter tout assaut des éléphants…

En cas d’attaque, et pour freiner la progression des adversaires, les soldats avaient la possibilité de faire feu à travers les trous de la sortie supérieure du fort.

À l’intérieur du fort, vous pourrez admirer les monuments légendaires comme Chini Mahal, un petit palais en délabrement, ou alors Chand Minarn et Baradari.

Le fort de Daulatabad est un site à voir absolument à Aurangabad, car d’abord, ses anciens concepteurs ont su allier charme et sécurité. Ensuite, lorsque vous découvrez le contraste de cette séculaire forteresse avec la verdure exubérante des champs, vous tomberez en extase devant cette image magnifique d’Aurangabad. C’est un fort qui vous fera revivre la riche histoire de la région.

Daulatabad Fort, Aurangabad,Maharashtra

5. Les grottes d’Aurangabad

Les grottes d’Aurangabad furent creusées à flanc de colline dans la roche basaltique au cours des 6e et 7e siècles. Situées sur un terrain irrégulier au sommet d’une colline accidentée, ces grottes font inextricablement partie de la culture ancienne. Elles sont constituées de douze sanctuaires bouddhistes ciselés dans la roche, reflétant fidèlement l’art architectural bouddhiste. Ces grottes bouddhistes sont entretenues par l’Archaeological Survey of India.

En tout, il y a dix grottes que vous pourrez explorer. Elles se répartissent en deux groupes, situés dans deux endroits différents, appelés Western Group Caves et Eastern Group Caves, éloignés de 1 km l’un de l’autre.

Les grottes 1 à 5 font partie du premier groupe qu’on appelle « occidental », alors que les grottes 6 à 9 appartiennent au deuxième groupe, appelé « oriental ». Comme elles sont assez proches les unes des autres, vous pourrez les visiter entièrement en 4-5 heures.

La grotte 1 est une grotte culte qui illustre une déclaration inachevée du Vihara tandis que la grotte 2 possède un grand sanctuaire du Bouddha. La grotte n° 7 est ornementée de bas-reliefs qui mettent en scène des couples dévêtus dans des postures suggestives.

Le sanctuaire central et les espaces réguliers entre les couloirs sont estampés par de nombreux dieux et déesses bouddhistes.

Essayez de planifier la visite de ces grottes avant le soir.

Que voir à Aurangabad
Les grottes d’Aurangabad

6. Panchakki

Panchakki ou le moulin à eau est un site unique qui doit figurer dans votre liste de visite de lieux touristiques d’Aurangabad. En fait, ce site intéressant reste témoin du génie des concepteurs, de leurs clairvoyances et des techniques utilisées à l’époque médiévale. Comment est-il conçu ?

Un cours d’eau souterrain à 6 km de Panchakki, qui est un affluent de la rivière Harsul, approvisionne régulièrement en eau cette structure au moyen de tuyaux souterrains. Et cela va permettre en parallèle de générer de l’énergie pour faire fonctionner le moulin.

L’objectif principal de la construction de ce moulin était de moudre les grains dans le but de nourrir les pèlerins qui viennent visiter le Baba Shah Musafir Dargah. Toutefois, au-delà de son objectif purement utilitaire, la beauté de cette merveille architecturale n’est pas du tout compromise. En effet, Panchakki offre le spectacle d’une vue imprenable sur les magnifiques environs, qui avec ses différentes teintes bleues et ses nuances de vert devient l’une des attractions les plus populaires à voir à Aurangabad.

Panchakki
Panchakki

7. Soneri Mahal

Le Soneri Mahal est pratiquement le dernier palais restant à Aurangabad, un témoin encore vivant et étonnant de l’architecture du style Rajput. Ce palais historique doit son nom aux peintures dorées qui émaillaient jadis l’intérieur de ce lieu. Aujourd’hui, converti en musée, ce palais renferme les antiquités, les sculptures anciennes, les pièces de monnaie, les poteries et les objets ménagers de l’époque des Rajpoutes. Le Soneri Mahal est également le lieu où s’organisent chaque année les festivals des grottes d’Ajanta et d’Ellora et où des artistes, danseurs et musiciens de grande renommée sont invités à monter sur scène. Durant le festival, les artisans locaux montent leurs stands pour exposer et vendre leurs artefacts.

On n’invente rien si on affirme que Soneri Mahal est l’un des endroits les plus magnifiques à visiter à Aurangabad.

????????????????????????????????????

Comment y accéder

Par voie aérienne :

L’aéroport d’Aurangabad à Chikalthana, situé à une distance d’environ 10 km à l’est de la ville, relie la ville aux plus importantes destinations de l’Inde comme Hyderabad, Delhi, Udaipur…

En train :

La gare d’Aurangabad (AWB) est située sur la section Secunderabad-Manmad de la zone Nanded Division of South Central Railway de l’Indian Railways. Aurangabad est reliée à Mumbai, Delhi, Hyderabad, etc.

En bus :

Aurangabad est bien reliée à toutes les régions du pays par des routes nationales et des autoroutes d’État. La route nationale 211 de Dhule à Solapur passe par la ville. Aurangabad est reliée par route à Jalna, Pune, Ahmednagar…

Nous espérons que notre article a pu répondre à vos questions “Que faire à Aurangabad” de la manière la plus claire et la plus appropriée. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous envoyer un e-mail ou un message sur WhatsApp, et notre équipe sera ravie de vous contacter.

Nous organisons également des voyages sur mesure aux Maldives et au Népal, au Bhoutan et au Tibet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Formulaire de contact

Ce formulaire permet à nos Experts voyages d'établir une proposition adaptée à vos envies. 

    Vous pouvez envoyer votre demande via le formulaire ci-dessous.


    X
    Demandez un devis